FIFA 2014 : Love Eternal de Brendan Muldowney

love eternal affiche

Love Eternal

de Brendan Muldowney

Drame

Avec Robert de Hoog, Pollyanna McIntosh, Amanda Ryan

Critique :

Ian a 26 ans, sa mère vient de mourir. En plein désarroi, il décide de mettre fin à ses jours. Alors qu’il se rend dans les bois pour passer à l’acte, il tombe sur le corps pendu d’une jeune écolière. Fasciné, il la détache et la ramène chez lui. Il s’éprend d’elle. Mais la décomposition fait son œuvre. Pour gouter encore à cet étrange amour, il va rentrer en contacts avec des femmes suicidaires via un site internet consacré entièrement aux diverses manières de se suicider.

Le duo Eros et Thanatos n’est pas un duo tout neuf. C’est un duo qui dérange car il touche à un interdit ancré profondément en chacun de nous. On conçoit très mal que l’amour puisse naître entre un vivant et un mort. Le thème a déjà été abordé de manière légère dans Warm Bodies ou encore de manière plus sombre dans Aftermath. Ici, le thème est abordé de façon si touchante que l’on en vient à ne pas ressentir ce dégoût qu’on s’attend d’office à avoir. Et c’est peut-être cela qui est le plus dérangeant au final.
 D’autant plus que la photographie est belle et la plus part du temps lumineuse. La musique joyeuse aussi.

Ian est touchant dans sa solitude, il est une sorte d’handicapé émotionnel ne se sentant bien qu’au contact des morts. De belles jeunes femmes toujours.
 Un jour, il rentre en contact avec une mère de famille ayant perdu son fils. De façon très gauche, il s’immisce dans sa vie et elle en fait de même. J’éprouve un soulagement à voir qu’on ne finira pas ce film sur un couple formé d’un vivant et d’une morte. Les happy-ends ne font pas toujours mon bonheur mais celui-ci tombe à pic.

Pari risqué mais réussi. Belle découverte.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 87 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.