La Fédération Wallonie-Bruxelles octroie 3,1 millions d’€ au septième art

La Commission de Sélection des Films de la Fédération Wallonie-Bruxelles a accordé une promesse d’aide à l’écriture, au développement ou à la production de 16 projets de longs métrages de fiction, 9 courts métrages, 12 documentaires et 1 film lab, pour un montant total de 3.115.250 euros.

Au milieu des projets retenus lors de cette première session 2016, on retiendra la première réalisation de l’acteur belge François Damiens. Son film, intitulé Dany, suivra l’histoire d’un père qui retrouve son fils de 12 ans après une peine de prison. Quant au cinéaste Lucas Belvaux, il profitera lui aussi de ces investissements culturels. Son prochain long métrage, Chez Nous, contera l’histoire de Pauline, mère dévouée et infirmière exemplaire, qui accepte de se porter candidate aux élections municipales pour un parti nationaliste.

Côté court, le soutien de la Fédération ira, entre autres, à Olivier Smolders pour son projet intitulé Le coupable. Son scénario nous plongera dans un vieil immeuble où un homme , devenu concierge, découvre un système de couloirs secrets permettant d’observer les locataires. Un court métrage rappelant irrémédiablement La Locataire d’Antti Jokinen ou encore Malveillance de Jaume Balagueró.

Enfin, dans la catégorie des documentaires, c’est Daniel Cattier et son film sur le Musée Royal d’Afrique Centrale qui sera aidé, tout comme Sur la route d’Enver Hadri de Gilles Coton.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 820 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.