Enfant 44 de Daniel Espinosa

enfant 44 affiche

Enfant 44

de Daniel Espinosa

Thriller

Avec Tom Hardy, Noomi Rapace, Gary Oldman, Joel Kinnaman, Paddy Considine

Sorti le 15 avril 2015

Daniel Espinosa nous livre un thriller sur fond de communisme soviétique d’après guerre. Child 44 est une adaptation cinématographique du roman homonyme du britannique Tom Rob Smith. Entre thriller, enquête policière et drame social, c’est une fresque sombre mais réussie, tellement réussie, qu’elle touchera à coup sûr les spectateurs de tout horizon.

Hiver 1952 à Moscou, Leo Demidov (Tom Hardy) est un agent de la police secrète soviétique, promis à un grand avenir au sein du Parti. Lorsque le corps d’un enfant est retrouvé sur une voie ferrée, il est chargé de classer l’affaire. On conclut à un accident, Staline ayant décrété que le crime ne pouvait exister dans l’État communiste. Mais peu à peu, le doute s’installe dans l’esprit de Léo et il découvre que d’autres enfants ont été victimes « d’accidents » similaires. Soupçonné de trahison, Léo est contraint à l’exil avec sa femme, Raïssa (Noomi Rapace). Prenant tous les risques, le couple va se lancer dans la traque de ce tueur en série…

En regardant la bande annonce de ce film, on découvre surtout la traque du tueur en série s’attaquant uniquement à des enfants. Pourtant, Child 44 nous dévoile l’évolution d’un couple, le couple formé par Leo et Raïssa. Les différents évènements du film vont venir transformer cette relation déjà bien complexe au départ. Le film ne se focalise donc pas uniquement sur les crimes. Il nous permet également de revoir nos cours d’histoire en nous présentant un univers stalinien sombre, sans artifice et avec toute son authenticité. Ce monde obscure, confiné et menaçant ajoute subtilement de la tension au récit.

Les acteurs incarnent à la perfection leurs personnages, même si entendre des acteurs américains ou français (notamment Vincent Cassel) parler anglais avec un accent russe fait un peu artificiel voire cliché… Mais au vu de la qualité du film, c’est un petit détail bien vite oublié. Tom Hardy, débordant de charisme, nous prouve sa capacité à camper des personnages complexes comme Leo Demidov.

Poignant et puissant, Child 44 frôle le chef d’œuvre de par son histoire, la performance de ses acteurs, son réalisme et sa profondeur. Il nous rappelle brillamment à quoi ressemblait la Russie d’après-guerre et les terribles conditions de vie endurées par la population. Une projection historique qui ne peut laisser personne indifférent.

Cynthia Tytgat
A propos Cynthia Tytgat 7 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

1 Rétrolien / Ping

  1. "Enfant 44", le film qui choque la Russie - Mes Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.