Le cinéma français s’exporte bien en 2017

Les chiffres sont tombés via une dépêche de l’AFP, le cinéma français a engendré plus de 40 millions d’entrées dans le monde depuis le début de l’année 2017. Si cela peut paraître léger face aux ogres d’Hollywood, ces chiffres montrent pourtant que le cinéma hexagonal a le vent en poupe.

De fait, l’année 2016 avait été morose pour la France qui avait vu le nombre d’entrées stagner autour des 40 millions pour l’entièreté de l’exercice comptable 2016. Vu que ce plafond a déjà été atteint en huit mois seulement, il y a dès lors fort à parier que la hausse sera d’autant plus substantielle.

Il faut dire que l’année 2017 a particulièrement été riche pour le cinéma français grâce à une locomotive de marque : Valérian et la cité des mille planètes. Le film de Luc Besson est d’ailleurs leader du marché chinois après avoir accumulé plus de 10 millions d’entrées en seulement deux semaines d’exploitation dans les salles obscures de l’Empire du Milieu.

En outre, certaines productions se sont très bien exportées comme le film d’animation Ballerina, véritable succès dans les pays hispanophones. Selon Unifrance, la réalisation d’Eric Summer et Eric Warin a séduit 1,2 million d’Espagnols et un million de Mexicains.

Même constat pour Demain tout commence, sorte de Kramer contre Kramer à la sauce Omar Sy, qui a fasciné plus d’un million d’Italiens et 900.000 Allemands.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 817 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.