Ce qui est caché : un album “coulisse” pour le cycle Djinn de Dufaux et Miralles

djinn ce qui est caché

scénario : Jean Dufaux
dessin : Ana Miralles
éditions : Dargaud
sortie : décembre 2015
genre : Aventure

Ce qui est caché est un sublime album qui apporte une dimension nouvelle aux cycles de Dufaux et Miralles.

Un émouvant dialogue se crée entre le scénariste et la dessinatrice mais aussi entre l’histoire qui vit par elle-même. Cet album ‘coulisse’ dévoile les interactions, les liens entre le créateur et la création. Le lecteur peut découvrir le glissement qui se fait entre les intentions du scénariste et celles de la dessinatrice. Jusqu’à insuffler une vie propre aux personnages, aux acteurs qui font le récit.

Les cycles de Djinn se découpe en trois cycle, le cycle Ottoman, le cycle Africa et le cycle India. Ce qui est caché se concentre sur le premier cycle.

Pour rappel, on suit, en parallèle, l’histoire de la favorite du Sultan Murati, Jade et l’histoire de Kim Nelson, la petite fille de jade. La naissance des personnages, leur évolution au fil des tomes mais aussi au fil des liens tissés avec Jean Dufaux, le scénariste et Ana Miralles, la dessinatrice et coloriste. Dissection d’un projet qui est rempli de poésie et de superbes esquisses, croquis. C’est indéniablement plus qu’un simple album complémentaire, c’est une suite au cycle Ottoman.

Il y a finalement bien peu de choses qui séparent un film d’une bande-dessinée. D’ailleurs, le film commence souvent par un story board. Ce qui sépare la bande-dessinée du film c’est le mouvement. Et encore, dans cette belle réédition, on peut se rendre compte que bien que statique, l’image bouge grâce au talent d’Ana Miralles.

Jean Dufaux nous fait vivre cette subtile différence entre les deux, nous narrant la genèse de Djinn et sa mise en oeuvre comme la création d’un film. Repérage des lieux, recherches des acteurs, travail sur la couleur, les lumières, travail de fond pour faire que les personnages finissent par vivre en dehors du cadre imaginaire des auteurs.

Une belle réédition pour ceux n’ayant pas encore eu la chance de plonger dans le monde de Djinn.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 89 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.