Candy & Cigarettes Tome 6: de nouvelles perspectives

Scénario : Tomonori Inoue
Dessin : Tomonori Inoue
Éditeur : Casterman
Sortie : 21 octobre 2020
Genre : Action, Manga, Seinen

Trois fois par an, les lecteurs ont le plaisir de découvrir un nouveau tome de Candy & Cigarettes, la série d’action réalisée par Tomonori Inoue et ce n’est pas ce sixième tome, sorti aux éditions SAKKA ce 21 octobre, qui va contredire ce fait. En route donc pour de nouvelles aventures avec Miharu et Raizo, le duo de tueurs à gages le plus attachant de la scène manga actuelle.

Entre attentat terroriste en plein aéroport et exactions commises par les membres fanatiques d’une secte, la ville de Las Vegas est la proie du chaos. Raizô et Miharu, s’ils ne sont pas pour rien dans cette série d’événements, poursuivent leur traque. La petite tueuse est parvenue à s’infiltrer dans l’hôpital sous haute surveillance où son ennemi de toujours, Saburô Musô, est sur le point d’être opéré. Va-t-elle enfin venger ses parents ?

Un ennemi de perdu, dix de retrouvé

Candy & Cigarettes Tome 6 est l’occasion pour l’auteur d’élargir le champ du scénario original et de rajouter une dimension géopolitique à son intrigue. En effet, même si les lecteurs pourraient être déçus par la conclusion de ce premier cycle et le fait que la fin de Saburô Musô, l’ennemi de toujours de Miharu, ne fasse pas l’objet d’un festival pyrotechnique, ce n’est que partie remise et les autres chapitres du tome nous donne l’occasion de découvrir de nouveaux adversaires et un méchant encore plus machiavélique que le premier. Ce sixième tome est également l’occasion d’étoffer un peu plus le profil psychologique de nos héros tout en renforçant encore plus leur relation, et de faire réapparaître d’anciens protagonistes qui seront à même d’éclairer les lecteurs sur le passé de Miharu.

Visuellement, les amoureux de la ville Lumière seront heureux de découvrir que Paris est après Tokyo et Las Vegas un excellent terrain de chasse pour se débarrasser de relations ou d’ennemis encombrants.

Au final, Candy & Cigarettes Tome 6 nous procure toujours autant de plaisir que précédemment, et si le climax quant au sort de Saburô Musô tombe un peu à l’eau, il n’en reste pas moins un excellent épisode de la série, qui de plus a le mérite de relancer l’attrait des lecteurs pour celle-ci.

A propos Vincent Penninckx 207 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine