Big Game de Jalmari Helander

Big Game_00704.NEF

big game affiche

Big Game

de Jalmari Helander

Action, Aventure

Avec Samuel L. Jackson, Onni Tommila, Ray Stevenson, Felicity Huffman, Ted Levine

Sorti le 6 mai 2015

Ecrit et réalisé par le Finlandais Jalmari Helander, Big Game est un drôle d’oiseau qui arrive à assembler une suite de clichés plus datés les uns que les autres dans un ensemble à la fois cohérent, jouissif et charmeur.
 Le film entier se complait dans un second degré parfaitement assumé, téléphoné au possible, et joue des attentes du public pour trouver un humour certes déjà vu, mais néanmoins efficace.

L’histoire est centrée autour d’Oskari (Onni Tommila), un jeune Finlandais dont le treizième anniversaire est arrivé. Pour prouver sa virilité aux yeux du monde (et surtout à son père), il est envoyé dans la montagne, muni d’un arc et de quelques flèches, pour y chasser la bête sauvage. 
Au même moment, le Président des États-Unis (Sam Jackson) est en vol vers Helsinki pour assister à un sommet quelconque, lorsque son traître de garde du corps le parachute d’Air Force One au cœur des montagnes finlandaises.
 Voici donc nos deux héros pourchassés par une foule de terroristes devant faire face aux rigueurs d’une nature hostile, avec pour seule arme leur courage, et bla bla bla.

Vous l’aurez compris, Big Game n’invente pas grand chose. Le plaisir qu’on y prend se situe dans l’humour d’une part, et d’autre part dans la façon dont le film refait tous les clichés du genre, mais en plus grand, plus fort, et mon explosion est plus grosse que la tienne. Pour une production européenne, tirer la langue aux gros films américains avec autant de bon cœur et un amour évident pour le cinéma de genre est très satisfaisant.

Malgré qu’il soit pétri de qualités, le film reste moyen. Partir d’une idée en partie parodique est en soi une proposition difficile quand le but est de faire un bon film, et on le voit parfaitement ici. Si les moments de victoires sont jouissifs, ils se doivent d’être exagérés pour ne pas tomber dans le cliché ennuyeux, et comme ils sont surfaits, ils sonnent un peu faux. Il en va de même pour tout le reste : personnages, développements de l’intrigue, scènes d’action, etc.

Big Game n’est pas un “bon film”, mais reste un bon moment passé entre amis, surtout pour ceux qui aiment débrancher leur cerveau et rigoler un bon coup.

Jan Kazimirowski
A propos Jan Kazimirowski 36 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.