[Avignon OFF 2022] Jamais plus au Théâtre Episcène

De et mis en scène par Geoffrey Lopez, avec Antoine Fichaux. Au Théâtre Episcène à 21h40 du 7 au 30 juillet (relâches les 11, 18 et 25 juillet).

Franz Weissenrabe est un garçon allemand ordinaire né après la défaite de son pays à la Première Guerre mondiale. Dans les années 30, il est irrésistiblement séduit pas les jeunesses hitlériennes, sa fraternité. Complètement assouvi au culte d’Hitler, il est la parfaite recrue au physique rêvé par l’Allemagne nazie : il prend vite du galon, rosse les autres enfants sous ces ordres pour les endurcir et va petit à petit s’approcher des troupes SS. En bon petit soldat, ayant confiance en ses chefs et leur doctrine, il va leur avouer que son père aide une famille juive. A leur arrestation, Franz prend conscience de ce qu’il se passe dans son pays et de l’horreur qu’il a commise. Il va alors rompre avec tout ce qu’il aimait, entame des études de médecine pour pouvoir aider les autres et à force de rencontre, rejoindre La Rose blanche, le groupe de résistance créé par Hans et Sophie Scholl.

Jamais plus, c’est l’histoire de Franz, qui n’est ni un héros ni un méchant, juste un garçon ordinaire qui se cherche et sur qui l’endoctrinement et la propagande nazie va fonctionner. Après avoir pris conscience de ses erreurs, il rejoint la résistance avec la culpabilité de ses actes et l’envie de donner à sa vie un sens plus noble. Le texte de Geoffrey Lopez montre de manière très précises, les rouages de l’endoctrinement, les limites du patriotisme, l’exaltation de la jeunesse et enfin la prise de conscience puis la résistance. Ce texte prend toute sa puissance grâce à l’interprétation inouïe d’Antoine Fichaux qui nous fait travers les différents moments de la vie de Franz. Il est aidé par de multiples jeux de lumière qui achèvent de plonger le spectateur dans l’histoire.

Au final, Jamais plus est une pièce intense, au sujet fort, au texte subtil, qui marque les esprits grâce à une interprétation remarquable d’Antoine Fichaux.

A propos Loïc Smars 421 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine