109 rue des soupirs, fantômes d’extérieur

Scénario : Mr Tan
Dessin : Yomgui Dumont
Éditeur : Casterman
Sortie : 19 mai 2021
Genre : Humour, BD Jeunesse

Écrite par Mr Tan, prolifique auteur de mangas et romans pour jeunes adultes, et dessinée par Yomgui Dumont, la série 109 rue des soupirs nous revient pour un nouvel épisode plein de rebondissements qui verra nos héros sortir de la maison qu’ils hantent depuis des siècles pour partir à l’aventure dans la ville de Belle-en-joie.

En effet, Elliot a disparu ! Ses parents ne sont même pas là pour s’en apercevoir mais sa famille adoptive de fantômes, elle, est « morte » d’inquiétude. Eva, Walter, Angus et Amédée décident de partir à sa recherche. Sauf que… ça fait des siècles qu’ils n’ont pas mis le nez dehors ! Et ce n’est que le début de leurs ennuis car ils vont découvrir qu’ils ne sont pas les seuls fantômes de Belle-en joie…

Humour et réflexion

Adoptant un ton résolument ludique, cette désopilante aventure ne fait néanmoins pas l’impasse sur quelques grandes questions que pourrait se poser son jeune public concernant l’amitié, le courage et la place que chacun essaie d’obtenir dans la société. Ainsi, nos héros devront tout au long de la quête s’interroger sur ces grandes valeurs et dépasser leurs peurs afin d’atteindre ensemble le but recherché. Une belle leçon de courage et d’amitié distillée à travers un scénario qui présente un gag à chaque page, que ce soit via le comique de situation ou la critique à peine voilée de certaines modes horripilantes de notre société de consommation.

Graphiquement, on retrouve les teints monochromes déjà présents dans les précédents albums et des héros aux traits assez caricaturaux.

Ce nouvel opus de 109 rue des soupirs devra ravir de nombreux lecteurs à la recherche d’une bande dessinée drôle et intelligente. Les lecteurs riront en suivant les aventures d’Eva, Walter, Angus, Amédée et Elliot tout en augmentant leur capital confiance en sachant que même de valeureux fantômes peuvent être confrontés aux tracas et interrogations que se posent nos jeunes lecteurs.