Weeping Silence : Opus IV : Oblivion

Si vous aimez le gothique, si un peu de noirceur vous sied, voici Weeping Silence, un groupe qui ne devrait pas vous laisser indifférent.

Tout droit venu de la République de Malte, ce groupe de doom metal gothique s’est formé en 1998 et a gravit les échelons sans prétention afin de se bâtir une solide réputation.

On y retrouve la chanteuse Diane Camenzuli accompagné de son virile acolyte Dario Pace Taliana, un duo détonant qui offre un contraste non négligeable. Diane offre la douceur et la lumière avec sa voix soprano alors que Dario nous replonge dans la noirceur des paroles de par la rugeur de son growl profond. Il arrive aussi qu’il fasse quelques passage en tant que narrateur.

weeping2

Ajoutez à cela une solide équipe pour les entourer. Il y a les guitaristes Mario Ellul et Manuel Spiteri, le bassiste Sean Pollaccon et le batteur Angelo Zammit. Enfin, la claviériste Alison Ellul vient  apporter ce qu’il faut de profondeur aux compositions.

Depuis leur création, Weeping Silence ont évidemment évolué. Mais la base de leur musique reste toujours présente et leur talent les ont bien entendu conduit à faire beaucoup de tournées à travers le monde.

Voici qu’ils nous proposent Opus IV : Oblivion, leur quatrième album, donc.

Autant ne pas tourner autour du pot, Weeping Silence est un groupe qui prend le temps et qui sait ce que travail et rigueur veulent dire.

On remarque de suite, à l’écoute de ce nouvel album, tout le travail fournit par le groupe. Des compositions solides, une atmosphère très prenante, une qualité sonore très remarquable  et une symbiose évidente entre tous les membres.

weeping3

Ce quatrième opus offre noirceur, romantisme et puissance. Tous les ingrédients qui font que l’on savoure un tel disque du début à la fin.

On sent que les maltais ont acquis une expérience non négligeable et c’est d’ailleurs la qualité de leur musique qui leur valu leur nomination aux Malta Music Awards (MMA) dans la catégorie « Meilleur groupe de Heavy Metal ».

 

Sans tomber dans les clichés du genre, Weeping Silence redonne au gothique ses lettres de noblesses et nous démontre la qualité de leur jeu en neuf titres sublimes.

Oblivion est, sans nul doute, un album qui renforce l’opinion que l’on pouvait avoir du groupe. Il y a une identité très forte, une atmosphère particulière et une beauté singulière à ce duo vocal qui rappelle celui de la Belle et la Bête.

Il est évident que Weeping Silence a frappé fort en ramenant ce style musical au-devant de la scène.

Si vous aimez ce style ou êtes tout simplement curieux et avides de découvertes pertinentes, foncez vous procurer ce joyaux sans tarder!

 

Pour plus d’infos sur le groupe, rendez-vous sur leur site en cliquant ici: www.weepingsilence.com

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine