We Are Your Friends : un film déconseillé aux plus de 18 ans

we are your friends affiche

We Are Your Friends

de Max Joseph

Drame, Romance

Avec Zac Efron, Emily Ratajkowski, Wes Bentley

sorti le 26 août 2015

L’idée de base est relativement simple : quatre potes d’enfance fraichement sortis de la puberté pensent qu’ils sont faits pour devenir les futures stars de la platine. Les DJ branchés que tout le monde de la nuit s’arrache. Ceux qui vont conquérir le monde à coups de tubes plus efficaces les uns que les autres, et surtout toujours plus populaires et évidents (pour ne pas dire simples) les uns que les autres.

Ils ont à peine 20 ans mais se sentent déjà fins prêts pour lancer la glorieuse carrière à laquelle ils se sentent prédestinés. Leurs motivations ? Alcool à volonté, célébrité instantanée, strass, paillettes et saloperies éphémères en tous genres. Ces jeunes utopistes sont dirigés par l’irritant et indétrônable beau gosse proclamé par la fine fleur féminine, Zac Efron.

Ce dernier, fidèle à lui-même, assume sans détours son rôle de « héros ». Aucune surprise au programme en ce qui concerne la tête d’affiche, donc. L’acteur semble davantage miser sur ses poses que sur son jeu. Pour donner de l’intensité à ses répliques fades, il a le don de sortir sa botte secrète : plissages d’yeux et regard qui se veut mystérieusement profond sont servis et resservis à volonté. Toujours aussi efficace auprès des jeunes célibataires en chaleur, cette technique reste malgré tout dénuée de toute crédibilité.

On flirte parfois même avec l’indigestion. Mais on en reste au final qu’à la limite seulement, car on sent malgré tout de temps à autre son envie de se défaire de cette étiquette de jeune premier (écervelé pour certains) dont il a hérité dès ses premiers pas au cinéma, dans l’inoubliable série de films High School Musical.

De légères tentatives plus ou moins sérieuses pointent donc le bout de leur nez par moments, malheureusement ça ne fait pas le poids face à ces tics répétitifs qui prennent inévitablement le dessus.

Seul rayon de soleil (très sombre pourtant), Wes Bentley joue son rôle de mentor alcoolique et torturé à la perfection. Grâce à sa performance, il donne une dimension supérieure au film. Une amertume particulière et savoureuse au milieu de toute cette guimauve. Chacune de ses apparitions déjantées donnent envie de finalement ne pas quitter ce navire en perdition.

We Are Your Friends sera disponible dans vos salles préférées ce mercredi 26 août. Les filles, on se donne rendez-vous ? Bisous bisous.

Florian Donnet
A propos Florian Donnet 22 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.