Le Best Ouf des Chevaliers du Fiel, apothéose du Voo Rire !

La huitième édition du Voo Rire Festival de Liège vient de s’achever avec pour apothéose une double soirée mettant à l’honneur Jean-Marie Bigard au théâtre du Trocadéro et les Chevaliers du Fiel au Forum de Liège. Dans les deux cas, les artistes ont choisi de présenter une sélection de leurs meilleurs sketchs.

Éric Carrière et Francis Ginibre ont donc interrompu le tournage de leur nouveau film pour passer à Liège à la demande des Frères Taloche afin de clôturer le Voo Rire 2018. Avec énormément de simplicité, les deux artistes ont livré une performance de près de deux heures au cours de laquelle ils ont redonné vie à certaines de leurs plus célèbres réalisations.

Ainsi, la soirée fut inaugurée par Jean-Pierre Mouniez, candidat aux élections présidentielles qui déteste les Parisiens… et aussi les Anglais… les Espagnols… les Italiens… les Allemands… les pays de l’Est… tout le monde en fait sauf ceux qui habitent entre Lyon et Perpignan ! Ont suivis les inévitables Employés municipaux, Sophie la coiffeuse et Isabelle sa cliente, Fernand et Emile autour de leur Pastis, les chasseurs, etc. Sans oublier quelques numéros musicaux avec pour guest-star Jean-Paul André, toujours décidé à nous prendre nus dans la Simca 1000, et Magalie de Piau-Engaly, la cuisse toujours aussi légère…

Le tout fut renforcé par l’extraordinaire complicité qui anime toujours les deux compères depuis plus de trente ans ! L’amitié semble toujours présente, intacte et leur plaisir à être sur scène se ressent. Ils n’hésiteront ainsi pas à improviser, se lancer des piques ou s’enfoncer mutuellement. Ainsi, Eric Carrière connaîtra un trou de mémoire en plein milieu du sketch de la coiffeuse Sophie et sa cliente Isabelle et Francis Ginibre prendra un malin plaisir à le laisser se débrouiller pendant près de cinq minutes, créant l’hilarité dans la salle. Mais le premier cherchera à se venger une première fois lors du sketch des chasseurs et une seconde durant son interprétation de Jean-Paul André, en improvisant seul de façon hilarante afin de déstabiliser son complice.

En résulte donc un spectacle best of – ou plutôt « Best Ouf » selon le titre – hilarant, décomplexé, dans lequel le public sera entré très rapidement. D’aucuns pourront bien entendu regretter l’absence de certains sketches mais les grands classiques étaient tout de même présents pour le bonheur de l’assemblée. De quoi patienter en attendant le prochain spectacle du duo d’humoristes annoncé pour mai 2019 !

Alexandre Alvarez
A propos Alexandre Alvarez 133 Articles
Journaliste du Suricate Magazine