Vieil à l’Atelier 210: Performance épique qui se raconte et se dessine sur les murs

De et avec Jean Le Peltier

Du 14 au 22 novembre à 20h30 à l’Atelier 210

Ives et Pony habitent une maison dans la forêt et, un jour, un géant tatoué vient s’allonger devant leur fenêtre. Voici le début de l’histoire merveilleuse de Vieil. Lorsqu’il entre sur scène, Ives nous foudroie immédiatement par sa candeur. Il y a, dans sa manière de nous raconter cette balade, une force naïve, beaucoup de douceur et de bienveillance. Tout en jouant la fable, tout en nous faisant voyager à cheval et rencontrer les personnages qui se suivent, il dessine sur le mur blanc les détails de l’aventure. Au fur et à mesure, les ajouts au fusain vous transportent davantage de place en place, à la rencontre de ce géant blessé à la clavicule et réclamant l’aide du Grand Ironiste. Ce sont toutes ces petites choses qui nous rassemblent tous dans notre manière d’être avec les autres que Jean Le Peltier -l’auteur et le comédien de ce spectacle – utilise avec talent pour nous faire participer à ce rêve un peu fou. Les anecdotes s’enchaînent et nous atteignent sans fracas dans Vieil ; comme une impression jouissive d’être un personnage à part entière. Dans son dialogue avec le public, dans le récit qu’il nous expose, l’humour a toute sa place et la carte du comique est employée avec une poésie pure.

Vieil est un spectacle à ne pas manquer, une projection multi-talents qui vous emmène, le temps de la représentation, dans l’univers du tout possible : là où une vieille dame et un jeune homme tombent amoureux, là où le fantastique devient tout à fait plausible. Là, surtout, où le conte fait écho à la vraie vie. Ce spectacle est un coup de cœur, un vent de fraîcheur, une histoire qui fait du bien à la tête et au cœur, une aventure à partager avec un artiste formidable qui met beaucoup de la vraie beauté dans les mots qu’il assemble.

Commentaires

commentaires

Justine Guillard
A propos Justine Guillard 91 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*