Un homme parfait, entre amour et haine il n’y a qu’un pas

titre : Un homme parfait
auteure : Jo Jakeman
édition : Marabout
sortie : 30 janvier 2019
genre : thriller

Le compte à rebours est lancé. Chaque chapitre d’Un homme parfait constitue une étape de plus menant vers la mort de Phillip Rochester, homme irréprochable travaillant dans la police et apprécié de tous. Mais comme on le dit assez souvent : les apparences sont trompeuses et plus l’on avance dans l’intrigue, plus l’on se rend compte que Phillip représente le modèle parfait du trompeur et manipulateur invétéré. Une des seules à s’en être rendue compte est Imogen, son ex-femme, qui tente le tout pour le tout afin de préserver son fils, Alistair, de ce monstre. Alors qu’elle est en instance de divorce, et qu’elle s’efforce de détester Ruby, l’ex de Phillip, et Naomi, sa femme actuelle, Imogen comprend finalement qu’elle n’est pas la seule victime des manipulations de ce dernier. Un jour, elle décide d’agir en l’enfermant accidentellement dans la cave. S’en suit alors une vendetta progressive menée par un trio de femmes traumatisées prêtes à tout pour découvrir le secret de l’homme parfait…

Premier roman de Jo Jakeman, Un homme parfait présente les caractéristiques d’un thriller exemplaire. On avance crescendo vers la vérité sans jamais y aller trop vite ni trop lentement ce qui permet de rester immergé au cœur de l’intrigue. Le suspense y est, l’action également, mais l’on peut sans aucun doute davantage apprécier l’émotion qui se dégage du personnage principal du roman : Imogen. Ébranlée par son passé à la fois féérique et douloureux avec Philipp, elle se relève brusquement afin de l’affronter une fois pour toutes. Même si les personnages donnent l’impression de déjà-vu, l’intrigue se révèle quant à elle originale de par sa capacité à transporter le lecteur dans des péripéties à la fois trépidantes et touchantes. Une qualité que l’auteure a excellement mis en œuvre à travers une écriture dénuée de clichés et de trop plein de sentimentalisme.

Mais Un homme parfait, c’est avant tout un roman engagé dénonçant implicitement la violence conjugale, qu’elle soit physique ou psychologique, encore trop présente dans nos sociétés. C’est avec génie qu’Imogen incarne la femme forte et rebelle, mais également bouleversante et dont les pensées font sourire. En effet, au cœur de ces événements riches en action et en émotion, se dégage également un discours à la fois ironique et réaliste de la part du personnage principal auquel l’on peut facilement s’identifier. Ce roman met enfin en avant la complexité des relations humaines qu’il soit question d’amour, d’amitié ou de haine.

Sarah Buttice
A propos Sarah Buttice 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine