« Un tailleur pour dames » de Georges Lini

De Georges Feydeau, mise en scène de Georges Lini, avec France Bastoen, Isabelle Defossé, Eric De Staercke, Stéphane Fenocchi, Michel Gautier, Louise Jacob, Thierry Janssen, Marie-Paule Kumps. Du 21 novembre au 8 décembre 2017 (+ le 30 et 31 décembre) à l’Atelier Théâtre Jean Vilar. Crédit photo : © Sébastien Fernandez

Du 21 novembre au 8 décembre ainsi que les 30 et 31 décembre 2017, le Théâtre Jean Vilar présente la pièce Un tailleur pour dames de Georges Feydeau, avec une mise en scène signée Georges Lini.

Amateurs ou non connaisseurs de vaudevilles, courez voir cette adaptation d’Un tailleur pour dames ! Comme le veut le registre, la pièce est une excellente comédie, à l’intrigue gaie, légère et riche en quiproquos et situations inattendues.

Tout semble réussir à Moulineaux, un médecin bourgeois à la patientèle fidèle. Jusqu’à ce soir de Bal de l’Opéra où il découche de la maison familiale et passe la nuit entière à attendre son éventuelle future maîtresse… Au petit matin, Yvonne, son épouse, attend des explications. Par chance, Bassinet, un ami de Moulineaux, vient lui demander un service. Et s’il devenait son alibi ? De malentendus en mensonges – tour à tour face à sa femme, sa belle-mère (interprétée par l’excellente Marie-Paule Kumps !), le mari de sa maîtresse, l’amante de celui-ci qui fut jadis la sienne -, Moulineaux est emporté dans une cascade d’événements qu’il essaie de maîtriser tant bien que mal.

Dans cette mise en scène rocambolesque et pleine d’inventivité, Georges Lini – qui avait revisité avec brio Un Conte d’hiver de Shakespeare en 2016 – propose une version du texte de Georges Feydeau tout à fait étonnante et actuelle. Le décor, quant à lui, réserve à lui tout seul bon nombre de surprises aux spectateurs ! Pendant 1h30, on rit beaucoup et on s’amuse également aussi à voir les huit comédiens virevolter, courir, se cacher, glisser, se cramponner sur scène… Au-delà du rire, parviendrez-vous à percevoir le portrait acide d’une société bourgeoise finalement pas si éloignée de la nôtre ?

Coup de cœur pour Stéphane Fenocchi qui campe un Moulineaux très crédible, sans oublier Thierry Janssen dans le rôle de Bassinet pour sa bonhomie naturelle et hilarante !

Les à-côtés du spectacle

Jeudi 30/11 : rencontre avec les artistes

Vendredi 8/12 (19h45) : Introduction au spectacle

Vendredi 8/12 : enfants admis

Le 31/12 : représentation à 19h30 non majorée suivie d’un buffet de réveillon au Théâtre Jean Vilar. Nombre de places limité.

Annabelle Duaut
A propos Annabelle Duaut 17 Articles
Journaliste du Suricate Magazine