Shai Maestro Trio : The Stone Skipper

Connu comme ancien accompagnateur d’Avishai Cohen (le contrebassiste) de 2006 à 2011 avec, à l’époque, Mark Guiliana aux drums, le pianiste israélien Shai Maestro, 30 ans, nous présente son quatrième album en tant que leader : The Stone Skipper (Sound Surveyor Music).

Tout comme son premier opus éponyme en 2012, The Road to Ithaca en 2013 et Untold Stories en 2015, il affectionne et garde sa formule trio accompagné par les mêmes et fidèles musiciens, le contrebassiste péruvien Jorge Roeder et le batteur, israélien également, Ziv Ravitz.

Sur ce nouveau projet particulièrement calme globalement et généreux de quinze compositions originales dont cinq sont très courtes (moins de 2:30), Shai Maestro nous propose cependant différentes configurations de thèmes.

En effet, nous pouvons trouver le pianiste en solo sur cinq titres lents dont le premier et le dernier. Nous pouvons également l’écouter seul accompagné de la voix de la chanteuse américaine Gretchen Parlato sur deux morceaux feutrés ou encore avec la chanteuse bulgare Neli Andreeva et ses partenaires. Enfin, en trio pour le restant des morceaux où là il alterne thèmes doux et un peu plus rythmés sur lesquels le batteur s’apparente également à un percussionniste.

A souligner que parallèlement à une écriture que l’on pourrait qualifier de méditative, Shai Maestro utilise des sonorités électroniques originales en jouant par moment du Wurlitzer ou du Rhodes, en intégrant des effets et des grésillements vintage d’une aiguille sur un disque vinyle.

Voici donc un album étonnant voire intriguant mais surtout intéressant car contrasté et demandant une écoute toute particulière.

Note : 7/10

A noter que Shai Maestro Trio sera en concert ce mercredi 22 mars au Leuven Jazz.

Pour plus d’infos sur Shai Maestro et son actualité, consultez son site en cliquant ici.

Commentaires

commentaires

Pierre Gérard
A propos Pierre Gérard 44 Articles
Chroniqueur pour la partie du Suricate Magazine consacrée au Jazz