Selena Gomez ( sans Justin ) : For You

Il y a peu , nous vous parlions de Queen Forever, le dernier album de Queen qui comprenait deux nouveaux morceaux, une version exclusive d’un troisième et complétait le reste du disque par une sorte de best of du groupe. Et bien c’est plus ou moins le même concept que nous propose aujourd’hui Selena Gomez avec For You , l’intérêt musical en moins.

L’album se compose donc de 15 titres dont deux nouvelles chansons totalement exclusives. Le reste est un ensemble de remixes de certain de ses succès  ainsi qu’un greatest hits de ses plus grands tubes. Les morceaux repris sur ce disque  sont issus aussi bien de sa carrière solo que de celle de son groupe Selena Gomez & The Scene .

Certains, dont votre serviteur, se demanderont l’intérêt de sortir un best of quand on a à peine 6 ans de carrière et 4 albums au compteur. En y réfléchissant,  plusieurs hypothèses me sont venues  à l’esprit :

– Faire plaisir à ses fans ? Sans doute .

– Faire plaisir à son portefeuille ? Très probablement.

– Faire plaisir à son ancien label qu’on vient de quitter en sortant un dernier disque pour que celui-ci ramasse les billets ? Très certainement !!!

Mais soit, passons à l’essentiel : la musique. Et à ce niveau-là, rien de bien neuf sous le soleil. Comme d’habitude avec ce genre de disque, les fans seront ravis et ceux qui ont un minimum de culture musicale trouveront ça toujours aussi ennuyeux, inintéressant et calculé pour plaire au public cible de l’artiste. Les nouveaux morceaux sont soit vaguement passable ( The heart wants what It Wants ) soit franchement mauvais et stupide ( Do it ). Quant aux nouveaux remixes, ils ne transcendent absolument pas les anciens morceaux. Vous me direz, et vous avez bien raison qu’il est impossible de recréer  une œuvre magistrale de Tchaïkovsky avec comme base un morceau des 2B3, et donc forcément, le miracle ne pouvait pas avoir lieu.

Voilà, je pourrais vous parler encore longuement du ressenti de l’artiste sur son œuvre ou de la profondeur des textes parlant d’une Selena que j’ai senti traumatisée par sa relation tumultueuse avec Justin. Je pourrais également vous parler de l’utilisation judicieuse de la boite à rythme et des effets que les cours de chant d’Armande Altaï ont eu sur la petite Séléna, mais je crois que vous avez mieux à faire et moi aussi.

Si votre petite sœur réclame cette œuvre sous le sapin , de grâce, sauvez la et achetez lui plutôt le dernier Pink Floyd. Elle va peut-être vous détester pendant quelques minutes, mais au moins elle ne vous cassera pas les oreilles en écoutant à fond de  la musique horrible  dans sa chambre.

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.