Quel est le pire film de Noël ?

En parcourant les chaînes de votre décodeur en cette fin d’année, difficile de passer à côté de la kyrielle de téléfilms ayant pour thème la fête de Noël. Pour la plupart, il s’agit de productions signées Hallmark Channel. Si le nom de cette chaîne de télévision payante ne vous dit peut-être rien, il est directement associé aux Hallmark Cards, les célèbres cartes de voeux que chacun et chacune d’entre nous a, un jour dans sa vie, envoyées par la poste.

Il faut bien l’avouer, ces téléfilms, family-friendly comme on dit outre-Atlantique, sont souvent loin d’être des chefs-d’oeuvre. Oui mais finalement, quel est le pire film de Noël jamais produit ? Si la réponse ne peut être une évidence – les goûts et les couleurs comme le dit l’adage -, certaines tendances ressortent toutefois, en particulier aux Etats-Unis, pays très friand de films de Noël et donc, très prolifique en la matière.

Saving Christmas (aussi connu sous le titre Kirk Cameron’s Saving Christmas), avec son beau 0% de critiques positives sur le site Rotten Tomatoes, fait probablement figure de favori. Produit par Provident Films (spécialisé dans la musique chrétienne évangélique) et la Liberty University, ce film sorti en 2014 a la particularité de mettre en scène Kirk Cameron. Acteur à succès de la série Quoi de neuf docteur ? dans les années 80-90, l’homme est aujourd’hui devenu un chrétien évangéliste de premier ordre, puisqu’il a notamment créé The Way of the Master, ministère chrétien ayant pour but de propager la parole de Dieu, quitte à remettre en question le darwinisme.

Grâce à Saving Christmas, Kirk Cameron a donc pu expliquer aux spectateurs son amour pour la fête de Noël. Mais surtout, il a profité de cette mise en avant cinématographique pour faire passer ses idées. De la reprise païenne, consumériste et matérialiste de la fête, au sapin de Noël jugé non-biblique, Kirk Cameron a tenté de prouver dans Saving Christmas qu’il est bel et bien la personne qui sauvera Noël.

Son message a semble-t-il été entendu puisque l’intéressé recevra quelques mois plus tard quatre Razzie Awards (pire film, pire acteur, pire scénario et pire couple à l’écran… pour Kirk Cameron et son égo) et deviendra le film le plus mal noté de l’histoire d’IMDb. À noter enfin que Kirk Cameron tiendra les athées pour responsables de l’échec de son film.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 794 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.