La prochaine fois je viserai le coeur

la prochaine fois je viserai le coeur affiche

La prochaine fois je viserai le cœur

de Cédric Anger

Policier, Drame

Avec Guillaume Canet, Ana Girardot, Jean-Yves Berteloot, Patrick Azam, Arnaud Henriet

Sorti le 12 novembre 2014

Durant les années 1978 et 1979, le « Tueur de l’Oise » sème la panique dans la France de Giscard où l’on prône l’ordre et la vertu.

Ce maniaque prend pour cibles de jeunes filles, échappant à chaque fois aux enquêteurs qui ne sont autres que ses propres collègues et lui-même… car l’homme investigue avec sa propre brigade sur ses propres meurtres. C’est le récit d’un jeune gendarme de province, en apparence calme, timide et à la vie banale, qui se transforme pourtant en tueur sanglant à ses heures et met tout le département en panique. Il parviendra à déjouer l’enquête un certain temps jusqu’à ce que son jeu lui échappe complètement des mains.

Basé sur l’histoire vraie d’Alain Lamare et inspiré du livre « Un assassin au-dessus de tout soupçon » d’Yvan Stefanovitch, le troisième film de Cédric Anger nous plonge dans le parcours démentiel de ce gendarme discipliné et consciencieux, en apparence modèle. Interprété avec brio par Guillaume Canet, le réalisateur choisit de raconter les faits du point de vue du criminel ; il mène son tournage « à la Columbo » puisque l’on connaît l’identité du meurtrier dès le départ. Ce long métrage nous emmène dans les tréfonds obscurs et malsains du cerveau d’un être en totale errance mentale.

Guillaume Canet, alias Franck, interprète avec beaucoup de talent ce rôle difficile; il réussit tout au long du film à porter le masque d’un être où la démence suinte en permanence, plongeant le spectateur dans l’univers pervers du personnage et le plaçant dans un réel inconfort glacé.

Si le portrait psychologique et comportemental de ce maniaque est réussi, il y a cependant de longues séquences sans dialogues et des longueurs durant lesquelles on s’ennuie un peu.

Tourné en 36 jours et avec peu de budget, La prochaine fois je viserai le cœur est un film policier honorable porté brillamment par l’acteur principal.

Inès Bourgeois
A propos Inès Bourgeois 37 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.