Poussière d’os de Karin Salvalaggio

poussiere-dos

auteur : Karin Salvalaggio
édition : Bragelonne
sortie : août 2016
genre : thriller

A Collier, Grace, une adolescente étrange, assiste devant chez elle au meurtre d’une femme qu’elle n’a plus vue depuis 11 ans…Sa mère. Dans les terres inhospitalières du Montana enneigé, l’agent Greely, enceinte jusqu’au cou, s’empare de l’enquête. En observant de plus près cette affaire, elle croit pouvoir en résoudre une autre insoluble : le meurtre de jeunes filles à la frontière canadienne commis des années auparavant…

Il est indéniable que pour un premier roman, Karin Salvalaggio s’en sort plutôt bien. En campant des personnages sordides et ambigus dans un environnement sauvage, elle parvient à plonger le lecteur dans un univers poisseux et obscur, digne d’un bon polar. Les héros, bien qu’attachants portent, tout comme les méchants, le fardeau des ans et des maux sur leurs épaules voutées.

Mais attention toutefois à ne pas se réjouir trop vite. Car si cette première incursion est globalement positive, elle n’en est pas pour autant exceptionnelle.

Sans vraiment renouveler le genre (chose pourtant promise par le service marketing sur la 4ème de couverture), Salvalaggio ne va généralement pas au fond des choses. Son intrigue et ses personnages restent avant tout un hommage amoureux d’une jeune auteure à ses maîtres et mentors. Les tournures de phrases sonnent juste mais manquent un peu d’originalité. Les clichés s’enchaînent et ne permettent jamais à l’ouvrage de réellement se démarquer de ses prédécesseurs. Bref, Salvalaggio enfonce pour ainsi dire des portes ouvertes et nous laisse au fond des yeux un amer sentiment de déjà-vu.

Avec ses intrigues rapportées et ses faux hommages à la pseudo-Fargo (l’inspectrice enceinte  représentant le seul point commun entre le film des Coen et le livre), Poussière d’os ressemble donc plus à une petite occasion qu’à une véritable innovation. Gageons que cette première expérience littéraire ne soit pas la dernière car Salvalaggio, j’en suis sûre, nous surprendra très bientôt.

Elise Voillot
A propos Elise Voillot 51 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.