Odysseus, Tome 1 : Les rêves d’Ulysse de Valerio Manfredi

odysseus jc lattes couverture

auteur : Valerio Manfredi
éditions : JC Lattès
date de sortie : mai 2014
genre : Mythologie grecque, aventure, historique

Après le succès de sa trilogie sur Alexandre Le Grand (best seller international, édité chez Plon), Valerio Manfredi, spécialiste de la Grèce antique et archéologue, s’intéresse maintenant à la figure d’Ulysse, ou de son nom grec, Odysseus.

On retrouve la fameuse histoire du héros grec, de sa naissance jusqu’à la chute de Troie. On y retrouve le poids du passé de son père, Laërte, un des argonautes de Jason, son initiation à ses fonctions de roi, les rencontres avec les chefs des autres puissances grecques, la découverte de la sagesse et les avantages de l’esprit, son amour pour Pénélope au détriment d’Hélène et, bien sûr, l’histoire de la guerre de Troie, ou comment les rois de Grèce rejoignirent Ménélas, voulant venger son honneur bafoué, son épouse Hélène ayant été enlevée par Paris, fils de Priam, roi de Troie. Le livre se concluant sur le long siège de la ville et la manière dont Odysseus termina cette bataille héroïque, contre la volonté des Dieux.

Mais qu’est-ce que l’auteur peut amener de nouveau à cette histoire connue de presque tous ? Où se situe l’intérêt de raconter, à nouveau, l’histoire brillamment reprise par quantités d’énormes auteurs de par le monde et les siècles ?

Manfredi, en plus de reparler d’un héros, finalement assez moderne dans ses tourments, a décidé de s’inspirer, bien sûr, des écrits d’Homère, mais en simplifiant la syntaxe et en rendant le récit plus proche de tout un chacun. Malgré quelques figures de style imposé par le souffle épique de l’histoire, le lecteur suit sans dommages cette épopée. On perd le lyrisme pour gagner en réalisme. L’auteur développe aussi ce réalisme à l’histoire en elle-même : il tente d’expliquer de manière logique les actes et la force des héros de cette guerre, sans devoir recourir aux explications divines. Même si les Dieux, antiquité et foi de l’époque obligent, sont bien sûr présents. Manfredi n’évite pas non plus la face sombre des héros, qui trouvent, comme digne d’honneurs le pillage, la mort et la mise en esclavage des ennemis capturés.

Odysseus, les rêves d’Ulysse, bien que ne révolutionnant pas vraiment cette histoire éculée, nous replonge dans ce récit palpitant de manière plus rationnelle. Pourvue d’une écriture moins lyrique et compliquée que ces prédécesseurs, cela rend cette épopée plus proche de nous et nous redonne envie de la découvrir.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 302 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.