Ninja Turtles 2, no ninja no ninja noooo !

Left to right: Stephen Amell as Casey Jones and Megan Fox as April O'Neil in Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows from Paramount Pictures, Nickelodeon Movies and Platinum Dunes

ninja turtles 2 poster

Ninja Turtles 2

de Dave Green

Action, Aventure

Avec Megan Fox, Will Arnett, Tyler Perry

Sorti le 29 juin 2016

Fais le bouffi-bouffon : Les blagues fusent, bonnes ou mauvaises, malignes ou vulgaires, elles font mouche !cinema 18

Leonardo, Michelangelo, Donatello et Raphaël, les célèbres tortues mutantes, adolescentes, et ninja sont de retour. Toujours aidés de la reporter April O’Neil, les quatre frères auront fort à faire, car dans l’ombre de Shredder semble se cacher un ennemi encore plus puissant.

Deux ans après un premier opus qui aura divisé les fans, mais qui avait cependant le mérite d’être bien rythmé et assez amusant (malgré lui, diront les mauvais langues), voici donc la suite du reboot, qui se veut cette fois plus proche du matériel original. Les fans de la première époque seront donc sans aucun doute heureux de retrouver des figures emblématiques de la série animée des 80’s, représentés de manière plus ou moins fidèle. La joie sera cependant de courte durée.

En plus d’être mal introduits et développés, les nouveaux personnages subissent un traitement qui fait peine à voir. Casey Jones fait quasiment de la figuration, tandis que Bebop et Rocksteady semblent n’être là que pour servir de base à un humour bas du front rapidement lassant. Il est vrai qu’ils ne faisaient déjà pas preuve de beaucoup de subtilité dans la version animée des aventures de nos chères tortues, mais était-on réellement obligé d’atteindre un tel niveau de lourdeur ?

Pire, en plus de ne pas apporter grand chose, l’ajout de ces personnages rend prévisible une grande partie du film, qui semble de plus emprunter directement son cheminement dramatique au premier long-métrage de 1990.

Si quelques problématiques intéressantes directement liées à la situation des personnages principaux semblent se mettre en place, il ne faut cependant pas s’attendre à les voir aboutir. En effet, elles seront rapidement sacrifiées par le scénario qui ne leur apportera qu’une issue bâclée. Si les explications peuvent se deviner, il est dommageable de voir le film privilégier un rythme très soutenu au détriment de tout le reste. En sacrifiant toute tension dramatique, Ninja Turtles 2 perd en intérêt en mettant à jour les facilités scénaristiques utilisées tout du long, de quoi amoindrir l’impact de scènes d’action au demeurant plutôt efficaces. C’est là le problème majeur du long-métrage : il possède les éléments nécessaires pour être un divertissement plus qu’estimable, mais leur juxtaposition superficielle donne plus l’impression de se retrouver face à une carapace vide qu’à autre chose.

Il n’empêche, avec ses tortues attachantes et sa réalisation virevoltante, le film risquera toutefois de plaire aux enfants.

Guillaume Limatola
A propos Guillaume Limatola 123 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.