Nestor et le docteur Pets, responsabiliser l’enfant par la lecture

auteure : Sandra Di Silvio et Cecilia Rettagliata

édition : Le Chat Ailé

Sortie : janvier 2017

genre : jeunesse

Encore jeune dans le paysage séculaire de la littérature, la maison d’édition Le Chat Ailé se fait petit à petit un nom en Wallonie et dans la francophonie. De fait, grâce à la pugnacité de sa créatrice, Sandra Di Silvio, la boîte carolo peut s’enorgueillir d’avoir sorti sept ouvrages en moins de trois années d’existence.

Nestor et le docteur Pets en est probablement le plus intriguant. Avec son aventure mettant en scène le félidé Nestor dans sa quête d’un monde meilleur pour les animaux de compagnie, l’ouvrage a été créé dans le but de conscientiser les enfants sur les responsabilités engendrées par l’adoption d’une boule de poils.

À la plume, Sandra Di Silvio tente en effet de nous narrer l’histoire d’un chat abandonné, recueilli par un vétérinaire. Par ses yeux de chat, l’enfant peut alors entrevoir une aventure où Nestor va faire la connaissance d’autres êtres répudiés par manque de place, par manque de temps ou par manque d’intérêt. Une ode au respect du monde animal et une manière intelligente d’aborder avec les enfants les conséquences de l’abandon.

Evidemment, l’aventure illustrée de Nestor ne souffle pas uniquement le froid, que du contraire. Au-delà de certaines scènes larmoyantes, l’humour et l’espoir pointent rapidement le bout de leur nez. Les graphismes, à la fois naïfs et cartoonesques, apportent eux aussi une certaine légèreté.

En outre, Sandra Di Silvio ne s’est pas contentée de réaliser un roman graphique standard. De la préface signée par Julien Doré à la kyrielle de conseils d’adoption clôturant l’ouvrage, en passant par les questions didactiques apposées ça et là dans l’histoire, l’auteure fait tout pour tenir son jeune public en haleine.

En résumé, Nestor et le docteur Pets révèle une histoire agréable à suivre, mais dévoile surtout toute l’ambition de son auteure : faire comprendre aux plus jeunes qu’un animal de compagnie est avant tout un être vivant.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 760 Articles
Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.