Nebraska d’Alexander Payne

nebraska affiche

Nebraska

d’Alexander Payne

Comédie, Drame

Avec Bruce Dern, Will Forte, June Squibb

Sorti le 19 février 2014

Critique :

Woody Grant, un vieil homme persuadé d’avoir gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain. Sa famille, inquiète de ce qu’elle perçoit comme le début d’une démence sénile, envisage de le placer en maison de retraite, mais un de ses deux fils se décide finalement à emmener son père en voiture chercher ce chèque auquel personne ne croit…

Cette histoire, c’est celle de Nebraska, le nouveau film d’Alexander Payne, connu notamment pour The Descendants, About Schmidt ou encore Sideways. Présenté en compétition officielle lors de l’édition 2013 du très médiatisé Festival de Cannes (et nominé pour la Palme d’Or), le film avait reçu un accueil très positif et avait remporté, à juste titre, le prix du meilleur acteur pour Bruce Dern. Il restait désormais à le confronter au grand public …

Et c’est sans artifice, dans un noir et blanc de circonstance et complice d’une atmosphère étrange, que le réalisateur américain nous envoie sur le chemin de ce road movie atypique, aux antipodes du manichéisme : au sein même des relations humaines et familiales.

Bruce Dern et Will Forte, accompagnés d’une kyrielle d’acteurs savoureux, nous portent aux confins du politiquement incorrect, sans aucun détour romantique, au travers de ce voyage initiatique inversé parsemé de dialogues tranchants, inattendus et percutants. En outre, une bande son épurée, des images poétiques et une bande originale simple font de Nebraska bien plus qu’une simple comédie.

Nebraska est une réussite cinématographique à inscrire incontestablement au panthéon du très large et vaguement défini panel des « films d’auteur ». Si le long métrage sera boudé par les amateurs d’action et de sensations fortes, il séduira sans doute les prestigieuses statuettes outre-Atlantique et ravira indubitablement les amateurs du 7ème art véritable. À bon entendeur…

Quentin Geudens
A propos Quentin Geudens 95 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.