Mrs. Doubtfire revient, mais sur les planches

Mrs. Doubtfire, ou Madame Doubtfire, va revenir sur le devant de la scène vingt-cinq ans après avoir émerveillé toute une génération de cinéphiles. À une époque où le mot mariage rimait davantage avec séparation, l’histoire de ce père de famille divorcé – incarné par feu Robin Williams – se déguisant en gouvernante pour profiter de ses enfants avait ému le monde entier. Avec plus de 52 millions d’entrées vendues aux Etats-Unis, une suite au long métrage avait longtemps été évoquée avant de tomber dans l’oubli après le décès de l’acteur principal en 2014.

Aujourd’hui, l’idée d’une suite n’est pas relancée, mais bien celle d’une adaptation en comédie musicale qui sera présentée prochainement à Broadway. Après Pretty Woman, Bodyguard, Lolita malgré moi ou encore Sister Act, ce sera au tour de Mrs. Doubtfire de connaître le succès dans les salles du Theater District de Manhattan. Pour mettre en scène cette comédie musicale, c’est Jerry Zaks, déjà derrière l’adaptation de Sister Act, qui a été choisi. Quant au scénario, il a été confié à John O’Farrell et Karey Kirkpatrick, scénaristes de Chicken Run.

Pour rappel, Mrs. Doubtfire, adapté du roman Quand papa était femme de ménage d’Anne Fine, avait remporté l’Oscar du Meilleur maquillage en 1993 et deux Golden Globes en 1994 (Meilleur film musical ou comédie ; Meilleur acteur pour Robin Williams). À noter que le film était sorti aux Etats-Unis avec la classification PG-13, c’est-à-dire un film avec accord parental recommandé et déconseillé aux moins de 13 ans.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 759 Articles
Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.