Mobius : The Line

Le groupe dont nous allons vous parler aujourd’hui est sans nul doute l’une des meilleures découvertes de cette année en matière de metal progressif. Il s’agit de Mobius, une formation qui naquit en 2012 en France.

Le groupe se compose de la chanteuse Heli, du claviériste Guillaume, d’Adrien à la batterie, de Julien à la basse et d’Anton  aux guitares. Ils viennent de sortir The Line, un premier album qui séduira les fans du genre.

mobiuslineup

Alors, autant ne pas y aller par quatre chemins, les cinq membres de Mobius ont une maîtrise technique qui nous a scotchés. C’est bien simple, on pourrait croire que ce groupe est issu du collège de Berklee tellement la musique qu’il propose est d’une qualité extrêmement rare en France et même en Europe.

On retrouve diverses influences célèbres tout au long des morceaux comme Dream Theater, Symphony X, Epica et bien d’autres noms qui ont fait la renommée du metal.

Mobius présente des morceaux à la fois complexes, mélodieux et a le don de nous emmener dans des territoires inconnus.

Au-delà des mélodies, des riffs incroyables et des parties rythmiques somptueuses, Mobius a aussi cette faculté de nous émouvoir davantage que beaucoup d’autres formations.

Ainsi, la chanteuse Heli nous guide à travers les dédales de ces compositions avec cette façon incroyable de poser sa voix de manière particulière et parfois totalement inattendue.

Il lui arrive également d’adapter son style et de partir vers des envolées lyriques de toute beauté, sans pour autant en faire trop. Il est vrai que certains artistes ont souvent tendance à faire un usage excessif de certaines caractéristiques qui les différencient.

Ici, tout est dans la précision et l’ensemble du groupe a su respecter une certaine osmose de sorte que l’album sonne de façon très limpide.

Mobius a également une identité propre. Cette identité se marque de par une sonorité singulière mais également par le contenu de cet album. La pochette, par exemple, est très intrigante. On y voit un fœtus dans une masse sombre et vaseuse entourée d’une autre étendue plus claire. Cette masse sombre représente en fait le côté sombre de cette société dans laquelle nous naissons, grandissons et vivons. Quelque chose de peu accueillant avec lequel on doit s’accommoder.

Sans aucun doute, ce disque est bouleversant du début à la fin. Les Français de Mobius ont le don de nous faire vibrer comme jamais avec des sonorités magnifiques et une émotion très présente sur chacun des morceaux. La production est également à souligner, car la qualité du son est remarquable et renforce  par ailleurs la profondeur des compositions.

Si vous aimez le metal progressif, ou si vous voulez découvrir le style, Mobius propose ici une excellente entrée en matière. On attend avec impatience leurs prestations scéniques pour apprécier ces merveilles en live.

Remarquez que le line-up a quelque peu changé puisque c’est à présent Xavier qui est à la guitare et que le groupe joue actuellement sans bassiste.

En attendant, vous pouvez obtenir plus d’infos sur le groupe en allant sur leur page Facebook.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 481 Articles
Responsable Musique du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.