Mission Impossible 5 : comme les précédents, mais bien !

Photo credit: Christian Black

mi5 poster

Mission : Impossible – Rogue Nation

de Christopher McQuarrie

Action, Espionnage, Thriller

Avec Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg

Sorti le 5 août 2015

Dès la première scène, où Ethan Hunt (Tom Cruise) est collé aux flancs d’un avion en plein décollage, on se rend compte que ce Mission Impossible sera différent. Les éléments habituels de Mission Impossible sont proéminents mais la séquence se distingue par un côté viscéral, un humour assumé et une montée en puissance qui ne réussit que trop rarement.

L’histoire générale reprend les éléments classiques des film précédents mais Christopher McQuarrie, qui a scénarisé et réalisé, parvient à fondre les clichés pour les reforger dans une histoire nouvelle et cohérente. Toutes les scènes devenues clichées à force de répétition (Ethan se voit confier sa mission, les masques, Ethan en cavale, les gadgets, les cascades, etc…), sont reprises, mais ici, par un tour de force dont Hollywood a le secret, elles nous rappellent pourquoi elles étaient si séduisantes au départ.

Si l’histoire est banale (Tom Cruise doit sauver le monde), le scénario, lui, est particulièrement bien ficelé. Le personnage de Ilsa Faust, très justement interprété par Rebecca Ferguson, occupe le centre d’un sordide complot d’espionnage international. Comme elle détient la clé des mystères, elle devient le centre de convoitise des divers partis et les manipule afin d’accomplir ses propres objectifs. Sans voler la vedette à Tom Cruise, elle s’impose comme une force incontournable et se révèle pleine de surprises, autant grâce à une performance mémorable qu’au travers de son personnage.

La plus grosse surprise de Rogue Nation est qu’il s’agit d’un film d’espionnage dans la fière tradition des thrillers du genre. Les personnages ne sont jamais ce qu’ils semblent mais agissent de façon rationnelle, les traîtres sont secrètement des agents triples à la solde du quintuple-contre-espionnage et c’est à la fin qu’on se rend compte qui a fait quoi et pourquoi.

Depuis la première scène, superbement posée, jusqu’à une fin prenante, l’ensemble du film bondit entre les séquences avec un rythme parfait et insère un humour en contrepoint aux scènes d’action ahurissantes. Tout fonctionne à merveille, des renversements de situations, aux scènes d’actions, en passant par les moments de doutes des personnages. Tom Cruise nous régale de cascades absurdes d’audace et le scénario trouve une raison cohérente à leur présence. Un pur régal.

Jan Kazimirowski
A propos Jan Kazimirowski 36 Articles
Journaliste du Suricate Magazine