Luc Arbogast : Oreflam

Luc Arbogast, le ménestrel strasbourgeois est de retour avec Oreflam, son nouvel album. On l’avait découvert lors de son passage à l’émission The Voice, il nous avait bluffé et faisait office d’élément neutre dans cette compétition aux voix formatée pour de futurs produits commerciaux sans âme.

Car c’est aussi ce qui différentiait Luc des autres concurrents de cette émission. Alors que certains pataugeaient à la recherche de leur identité musicale, Luc nous proposait son univers unissant la musique traditionnelle à sa voix dont la tessiture défie toute limite.

arb3

Cette faculté singulière fait d’ailleurs l’objet de bien des discutions au sein de la communauté musicale car il est difficile de classer la voix de Luc Arbogast.

Certains le voient comme un castrat car il peut monter très haut dans les aigus. Inversement, il y a ceux qui pensent qu’Arbogast est un contre-ténor.

Toujours est-il que cet artiste a apporté une bouffée d’air frais dans un paysage musical aux modes un peu trop cycliques. Il a aussi permis au public d’avoir un regain de curiosité et de (re)découvrir des musiques d’un autre temps.

Avec Arbogast, on change d’époque, on passe dans une autre dimension. On respire cette musique qui vous prend et vous emmène loin de votre quotidien.

Oreflam est un vrai bijou pour tout qui veut découvrir quelque chose d’authentique et de sincère.

arb2

On y retrouve ainsi le superbe thème de la série Game of Thrones, des airs traditionnels tels que Antealtares ou encore la Complainte au Duc de Savoie. D’autres comme Mjöllnir sont des composition originales et témoignent du talent de compositeur et de musicien de Luc.

Un album à savourer et à écouter maintes fois pour en apprécier toutes les subtilités.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.