Lily Allen: Sheezus

Lily Allen revient sur la scène musicale avec Sheezus, son troisième album. It’s not me, it’s you, son deuxième album était sorti en 2009. Après une pause de 4 ans, Lily Allen retourne sur les feux de la rampe avec un album décalé et contrasté par rapport à son style musical.

Pour cet album, sorti le 5 mai 2014, la chanteuse s’est accompagnée une fois de plus, comme pour tous ces autres albums, des talents de Greg Kurstin, producteur ayant écrit bon nombre des chansons pour ses précédents albums. Malgré cette stabilité dans l’équipe choisie, Sheezussort des sentiers où la chanteuse avait pris l’habitude de se promener et d’emmener musicalement son public. Cet album tant attendu ne fera peut-être pas l’unanimité chez ses fans.

Le morceau Sheezus a un rythme beaucoup plus électro dans son introduction et à l’arrière-plan de la chanson. Bien qu’éloigné des titres que l’on a pris l’habitude de l’entendre chanter, ce nouveau rythme se marie délicatement avec la voix de la chanteuse et le titre se laisser facilement écouter et fredonner.

 

L8 CMR est quant à lui beaucoup plus décevant. Sur un fond électro, la voix de Lily Allen chante de manière électronique et perd toute son authenticité. Les effets de voix appliqués rend le morceau fade et vide d’intérêt, si ce n’est comme nouveau hit de l’été, si tôt entendu et si vite oublié. Les rares passages sans effets de voix apparaissent alors comme une bouffée d’air frais.

 

Sur Air balloon, il faut reconnaitre le mariage réussi entre le rythme frappé et la voix saccadée. Bien éloigné des gentilles chansonnettes qu’elle fredonnait dans le foin, ce titre est beaucoup plus rythmé mais a le mérité d’avoir un refrain entrainant et une cohérence dans la voix.

 

Certains morceaux de cet album quittent la tendance électro pour se rapprocher de la soul. Avec un morceau tel que Insincerely Yours, on part plutôt dans le slow où le rythme plus lent mais bien cadencé domine. Il faut toutefois également déplorer une trop grande présence des effets de voix sur ce titre.

lily

 

Take my place ou encore Our Time gardent la même ligne de conduite donnée à cet album, avec un rythme dominant ces deux morceaux. As long as fait par contre un retour en arrière et sera assurément le titre préféré de Sheezus pour les fans puristes de son style d’antan. Avec des violons qui prédominent, ce morceau est harmonieusement construit et fait plaisir aux oreilles.

 

Close yours eyes sera quant à lui la déception de cet album. Avec un rythme lent et pas entrainant, une introduction « He He Baby » digne d’une chanson de rap, des effets de voix électro à gogo à la fin du morceau, Lily Allen ici déçoit.

 

Avec les nombreux effets de voix, ce nouvel album de Lily Allen perd de son naturel et la voix de la chanteuse a dilapidé tout son charme. Avec Sheezus, la londonienne fera peut-être de nouveaux émules avec son nouveau style, ou perdre une partie de ses suiveurs.

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.