Le voile noir, de Dodo et Cha

Scénario : Dodo
Dessin : Cha
Éditions : Casterman
Sortie : 17 janvier 2018
Genre : Aventure, action, humour

Le voile noir est une bande dessinée qui ne mâche pas ses mots. Dodo, la scénariste, s’attaque à un sujet sensible et d’actualité : le terrorisme. Pour l’accompagner dans l’aventure, elle a convié Cha, dessinatrice, qui nous propose ici un graphisme dynamique et des personnages caricaturaux.

Nous suivons donc Gina, une jeune héroïne, qui part à la recherche de son amie adolescente. Cette dernière vient de se faire embrigader par un groupe de terroristes. L’histoire devient cocasse quand sa marraine, une femme excentrique, décide de la rejoindre. Celle-ci va alors tout tenter pour aider les jeunes filles à s’extraire de ce milieu.

Dans cette bande dessinée, on parle de l’embrigadement, du désespoir des proches, des conditions de rétention en « Syrakie », des hommes aux combats et de leurs manières de penser, de la désillusion de l’embrigadé, des conditions des femmes. On y aborde tous les sujets de manière humoristique et crue. Les héroïnes n’ont à ce titre pas leurs langues dans leurs poches à l’égard des terroristes.

On destinerait majoritairement Le voile noir à un public adolescent pour sa dynamique et la manière d’aborder son sujet. Malgré un ton clairement humoristique, l’album reflète un état obscur de notre temps, de notre époque et de ses conflits. Il remet en discussion la problématique actuelle de l’embrigadement des jeunes et relance le débat sur la liberté d’expression. Débat auquel les auteurs ont pris part en affichant un humour sans limites. En choisissant des personnages à fortes personnalités, les auteurs se permettent ainsi de grandes libertés. On notera que dans cette histoire, les femmes sont au centre de l’action. Seraient-elles la seule issue pour sortir de ce conflit ?

Celine Pagniez
A propos Celine Pagniez 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine