Le Festival International du Film de Comédie de Liège 2018, c’est parti !

Trop souvent déconsidérée par les critiques ou la profession, la comédie demeure pourtant le genre cinématographique le plus rentable et le plus apprécié par le public, avec le cinéma d’animation et les blockbusters. C’est un fait, l’aura populaire qui lui colle à la peau occulte parfois des films qui mériteraient de meilleurs égards, de par leur propos ou leur finesse scénaristique.

Pour redorer le blason du rire au cinéma et rendre ses lettres de noblesse à un genre qui a fait les beaux jours du septième art en francophonie, Liège accueille – pour la troisième année consécutive – le Festival International du Film de Comédie de Liège du 6 au 10 novembre. Un évènement très attendu dans l’ancienne principauté épiscopale, quelques jours seulement après la fin du Voo Rire Festival, lui aussi consacré à l’humour.

Une compétition officielle à la fois éclectique et francophile

Sept longs métrages seront présentés cette année en compétition. Parmi ceux-ci, quatre films francophones – dont un belge -, une production italienne, une réalisation iranienne et une autre israélienne.

Si Pig de l’iranien Mani Haghighi surprendra le public par son ton décalé, Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi pourrait bien emmener le spectateur vers un cinéma plus théâtral qu’à l’accoutumée. Deux films qui auront pour tâche de convaincre les jurys face aux colosses hexagonaux que sont Mauvaises Herbes de Kheiron, À cause des filles… et des garçons !? de Pascal Thomas et Chacun pour tous de Vianney Lebasque (déjà sorti en France le 31 octobre où il a été globalement bien reçu par la critique). Reste à savoir si le film belge de Sylvestre Sbille Les Grands Seigneurs sera à la hauteur de l’évènement, tout comme Troppa Grazia de Gianni Zanasi qui part néanmoins avec un a priori positif depuis qu’il a décroché le Label Europa Cinema à la dernière Quinzaine des réalisateurs.

Et comme tout bon festival cinématographique qui se respecte, les courts-métrages auront eux aussi droit à leur prix.

Pléthore d’invités sur les bords de Meuse

Pour décerner les prix de cette troisième édition, les organisateurs du festival ont réuni de nombreux acteurs et réalisateurs de renom. Citons de manière non exhaustive Stéphane Guillon, Elise Larnicol, Philippe Duquesne, Yvan Le Bolloc’h, Nicolas Benamou, Hector Langevin, Sophie Maréchal ou encore Pablo Andres. Du beau monde donc qui ira quatre jours durant à la rencontre des cinéphiles et festivaliers liégeois.

Mais avant la compétition, place ce soir au gala d’ouverture au cours duquel l’actrice Josiane Balasko recevra le Crystal Comedy Award avant que ne soit projeté le film Premières vacances de Patrick Cassir. Nul doute que ce soir, c’est bien à Liège qu’il faut être !

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 750 Articles
Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.