La Wallonie aidera Terry Gilliam et Don Quichotte

Depuis quelques années déjà, le projet fou du réalisateur Terry Gilliam est de porter l’histoire de Don Quichotte à l’écran. Mais voilà, reporté pour diverses raisons en 25 ans de temps, L’homme qui tua Don Quichotte semble être au cinéma ce que MacBeth est au théâtre : une production maudite.

Néanmoins, depuis l’an dernier, le projet pharaonique semble se concrétiser avec plusieurs boîtes de production prêtes à aider le cinéaste à qui l’on doit Brazil, L’Armée des Douze Singes ou encore Las Vegas Parano. C’est ainsi que la Belgique est entrée dans la danse via la société de production Entre Chien et Loup. Très expérimentée dans ce domaine, la boîte aidera à assurer le financement du long métrage. Mais ce n’est pas tout, la post-production audio sera assurée par deux sociétés wallonnes : Ecoute une fois (Limal) et Dame Blanche (Genval), alors que les effets spéciaux seront confiés à Be Digital (Lasne).

Le tournage devrait débuter en novembre et s’étendra sur 55 jours. Au casting, on retrouvera Michael Palin, Adam Driver, Willem Dafoe, Stellan Skasgard et Olga Kurylenko.

Espérons toutefois que les déclarations récentes de Terry Gilliam au micro de la BBC sur la non-participation financière du producteur Paulo Branco (Alfama Films) ne range pas – une fois de plus – L’homme qui tua Don Quichotte dans les tiroirs du cinéaste.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 801 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.