Johnny Cash – I see a darkness, entre ombre et lumière

Scénario et dessin : Reinhard Kleist
Editions : Casterman
Sortie : 22 août 2018
Genre : Biographie, roman graphique

Actif depuis une vingtaine d’années sur la scène BD allemande, Reinhard Kleist réalise différentes bandes dessinées dont Johnny Cash – I see a darkness, sorti en 2018. Cet album, qualifié plutôt de roman graphique pour la qualité et la longueur de l’œuvre, est consacré à la vie de Johnny Cash. L’écriture nous plonge dans l’univers sombre et impétueux du chanteur américain né en 1932, devenu depuis une figure majeure de la musique américaine du 20ème siècle.

Reinhard Kleist est un auteur talentueux qui cumule le dessin et l’écriture. Cet album, écrit sous la forme d’une biographie chronologique, est très agréable à lire et à voir, grâce à un choix graphique aussi dynamique et contrasté que la vie du célèbre artiste. Le graphisme joue avec l’ombre et la lumière et met en exergue les heures noires et les heures de gloire du chanteur. On dévore ce livre comme un film d’action, car on oscille entre excès, violence, destruction et musique, amour et succès. On découvre avec envie la vie d’un chanteur complexe qui a vécu son art comme sa vie, de manière engagée : il fut notamment un fervent défenseur de la cause des prisonniers.

On sent la passion de l’auteur à nous faire découvrir l’œuvre musicale de Johnny Cash : tout au long de l’album nous sommes bercés par les paroles de ses chansons. Nous apprécions cette lecture fluide que l’on parcourt avec entrain. On se laisse agréablement surprendre par la saveur des paroles des chansons et on se laisse tenter par le désir d’accompagner notre lecture par un fond musical country.

Passionné par la musique country ou non, amateur de l’artiste biographié ou non, cet album s’adresse à tout un chacun qui souhaite découvrir la vie d’un artiste tourmenté mais non moins talentueux.
Avec Johnny Cash – I see a darkness, Reinhard Kleist a su nous plonger dans la vie agitée de celui que l’on surnomme « l’homme en noir ». Cet album est un vrai régal.

Celine Pagniez
A propos Celine Pagniez 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine