Jeune fille à l’ouvrage de Yôko Ogawa

jeune fille à l'ouvrage

auteur : Yôko Ogawa
édition : Actes Sud
sortie : février 2016
genre : nouvelles

Le premier mot qui nous vient à l’esprit pour qualifier Jeune fille à l’ouvrage serait étrange… Insolite, ce recueil de nouvelles de Yôko Ogawa, l’une des figures les plus emblématiques de la littérature japonaise qui compte déjà une petites trentaine d’ouvrages à son actif alternant entre roman et recueil de nouvelles, l’est assurément. Il regroupe une dizaine de courts récits dont la prose déliée et le style efficace dénote d’une grande puissance créative.

Ces petites histoires n’ont pourtant rien d’exceptionnel : elles décrivent des moments assez banals de la vie quotidienne et regorge de personnages bien définis en prise avec leurs problèmes existentiels. De petits événements qui semblent anodins mais qui auront ensuite des conséquences sur le reste de leurs existences.

Certaines conclusions ne sont que suggérées telles que dans L’univers du nettoyage de la maison ou Ce qui brûle au fond de la forêt ou sont proprement effroyable comme dans L’Encyclopédie et nous laissent un goût âpre en bouche dont on ne peut se défaire mais c’est bien là que réside la force créatrice de cet auteure. Ces nouvelles mêlent à chaque fois deux postulats différents qui n’ont d’ordinaire rien à faire ensemble : une girafe et un entrepôt de construction de grues, une concours de beauté et des glaces de luxe, des morceaux de cake et une vieille femme coincée dans son délire, un aéroport et un cheval de bois, une jeune fille qui brode et un hôpital spécialisé dans les soins palliatifs, etc. Pourtant, ils finissent par se rejoindre et s’imbriquent pour former une conclusion qui prend effectivement tout son sens bien que le dénouement reste toujours totalement imprévisible.

Au niveau du style, Yôko Ogawa arrive en peu de mots à nous faire entrer dans son univers avec ces descriptions légères mais percutantes : on entend le vent souffler dans les arbres, la chaleur du soleil sur la peau, on fait la connaissance d’animaux ou d’objets incongrus, on sent la sueur et les délicats fumets des plats japonais. On fait corps avec ses personnages et bien que l’on reste parfois sur sa faim, la surprise est toujours totale.

Jeune fille à l’ouvrage est un petit recueil qui se lit rapidement et conviendra à merveille aux amateurs de nouvelles et consiste en une plongée saisissante dans le Japon moderne.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 233 Articles
Journaliste - Responsable littérature du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.