Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte

un illustre inconnu affiche

Un illustre inconnu

de Matthieu Delaporte

Drame, Thriller

Avec Mathieu Kassovitz, Marie-Josée Croze, Eric Caravaca, Siobahn Finneran, Olivier Rabourdin

Sorti le 19 novembre 2014

Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière sont deux scénaristes qui ne manquent pas de créer la surprise. Après avoir fait leurs armes dans le film d’animation (notamment avec Renaissance en 2006) et après avoir connu un succès indéniable sur les planches et au cinéma avec Le prénom, les deux acolytes se profilent à présent dans l’ombre du thriller.

Le film Un illustre inconnu traite de l’obsession d’un homme pour la vie des autres. Sébastien Nicolas – incarné par Mathieu Kassovitz (La haine, 1995, Amen, 2002, Une vie sauvage, 2014) – s’ennuie de sa propre vie et décide de se fondre dans celles des autres. Ce personnage plus qu’énigmatique nous plonge dans le monde du mimétisme et de l’usurpation identitaire.

L’atmosphère générale est, au cœur de ce puzzle obsessionnel, sombre et plus que mystérieuse. On notera aussi qu’il y a dans ce film, une petite touche à l’américaine dans le traitement de l’intrigue qui participe, entre autres, au fait que le style du thriller est arpenté d’une manière efficace.

Incarné par un Mathieu Kassovitz caméléon, le personnage de Sébastien Nicolas effraie autant qu’il intrigue et interroge aussi sur cette fameuse question de l’image et de l’identité. C’est avec talent que l’acteur joue le rôle des multi-facettes et il y a, dans le jeu de Mathieu Kassovitz, une pudeur qui sied bien au rôle.

Le pari du suspense est ainsi relevé car on est plongé dans l’univers et on se laisse prendre au jeu et au piège. Un illustre inconnu soulève une question problématique en remuant la terre de la reconnaissance : de ce qui fait qu’on est soi parmi les autres. Et, même si l’atmosphère peut être pesante, parfois, ce décorum saturé concentre avec justesse l’attention sur ce qui constitue le fond propre du film.

Pour leur seconde collaboration avec Mathieu Kassowitz – il doublait le héros du film d’animation The Prodigies adapté du roman La Nuit des Enfants Rois de Bernard Lenteric – Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière font le bon choix et nous livre un agréable moment de cinéma à passer.

Justine Guillard
A propos Justine Guillard 91 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.