Hindi Zahra : Homeland

Hindi Zahra est une chanteuse marocaine née en 1979 à Khourigba. Elle vit en France depuis ses 12 ans et chante aussi bien en anglais, en berbère qu’en français. Homeland est son deuxième album studio.

Après avoir remporté une Victoire de la musique dans la catégorie « Musique du monde » en 2011 pour son premier opus Handmade, elle se produit dans plus de 400 concerts en deux ans ! Ereintée par ce rythme de forçat, elle s’en va à Marrakech où elle s’établit dans un riad à l’abri des regards et de la cohue dans le but de se retrouver et surtout de se reposer.  Une pause salutaire pour elle mais une longue attente pour nous qui ne sommes absolument pas déçus du résultat.

Car après 5 ans d’absence, elle revient en force avec ce nouvel album qui allie toutes sortes de sonorités, mêlant les genres, les styles, les instruments autant que les influences qui émanent de ses origines Berbère et Touareg autant que de ses nombreux voyages notamment en Italie, en Andalousie, à Cuba, en Egypte ou encore en Jordanie. Lorsqu’elle s’évadait de Marrakech, c’était pour aller se perdre dans le sud du Maroc où elle renoue avec ses racines en visitant les montagnes se situant entre Essaouira et Agadir où l’on peut se gorger de paysages époustouflant empreint de sérénité où l’horizon se perd dans l’infini.

Un programme intense pour retrouver sa paix intérieure et être à même de faire parler son cœur et de le traduire en un langage musical complexe et extrêmement riche. Avec comme fil conducteur cette voix vibrante et suave qui nous berce tout au long des onze chansons qu’elle nous propose. Et même en l’écoutant distraitement, des frissons de plaisir nous parcourent l’échine. La transe qu’elle a ressentie nous est transmise sans aucune difficulté.

Une magnifique découverte, finalement inclassable, que l’on vous conseille vivement à mille lieues des sons électroniques et artificiels dont on nous rabat les oreilles et qui sont à la mode en ce moment. Cela fait du bien d’avoir un peu de vérité, de beauté et de poésie traduite en musique. Il était temps !

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 238 Articles
Journaliste - Responsable littérature du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.