Le grand retour de Miley Cyrus

Et oui, ça y est, Miley Cyrus est de retour. Elle vient de sortir un nouveau single intitulé Malibu accompagné, bien entendu, d’un clip.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on a pas reconnu Miley Cyrus. Mais où est donc passé cette Miley qui tirait la langue de façon provocatrice, chevauchait une banane ou une boule de chantier de façon non moins provocatrice et postait des photos d’elle nue sur son compte Instagram ?

Et bien oui, il fallait s’y attendre, de ce côté-là, la belle a un peu trop joué avec le feu et s’est brûlée les ailes. Y a pas à dire, quand c’est trop, c’est Tropico.

Bref, ayant fait le tour de tout le côté provoc’, Miley devait corriger le tir et soigner un peu son image. Et, on peut dire qu’elle n’y est pas allée de main morte puisque ce clip nous montre désormais une Miley telle que le public s’attendait à la voir après son interprétation d’Hannah Montana. Une jeune fille, certes jolie, mais surtout pudique et innocente,  qui sait jouer de son charme sans aller vers cette excentricité que l’on a que trop vu.

Elle nous joue donc ici soit la fille du Montana avec ce côté cowgirl un peu timide qui se roule dans sa prairie, soit la fille sexy (mais pas trop hein..) qui fait trempette sur la plage. Bref, l’époque des petits seins masqués par une étoile, c’est fini !

Miley s’est donc mise au vert et ce n’est pas que visuellement ou musicalement d’ailleurs, puisqu’elle a récemment déclaré avoir arrêté le cannabis et cette manie de se balader uniquement avec des caches-tetons ridicules.

Avec Malibu, elle nous propose plutôt une chanson d’amour aux paroles assez innocentes (pour ne pas dire naïves), beaucoup plus sobre et fraîche que ses précédents tubes. On y retrouve une guitare très entrainante et une mélodie assez sympa, qui plus est facile à retenir.

Bref, voici donc une façon nettement plus séduisante de mettre en appétit ses fans et moins fans.

En nous proposant ce Malibu, Miley Cyrus marque sans doute un point non négligeable qui, on l’espère, relancera sa carrière vers quelque chose de plus pertinent. Et sans doute que toutes celles et ceux qui l’avaient jugée reverront alors leur point de vue.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine