Gorgona: Yannick Schyns Quintet Jazz était au Jazz Station ce 13 novembre

Gorgona, venu présenter son nouvel album Stories & Pictures au Jazz Station, nous plonge durant deux heures dans un Jazz très mélodique inspiré de la musique classique et de la musique du monde. Un mélange auquel on ne s’attend pas mais qui, au final, fonctionne extrêmement bien.

Le leader du groupe, Yannick Schyns, au piano montre un talent indéniable pour la composition. Ces titres sont riches, recherchés et leur structure est très bien construite. Au niveau des cuivres, Frank Beele manie le bugle et la trompette avec un haussement de sourcil à chaque note aiguë et Marti Melia qui, quant à lui, fait complètement corps avec son sax ténor et sa clarinette leur faisant faire des sons qu’on ne croyait pas possible avec ce genre d’instruments. Ensuite, Pascal Hauben le bassiste, qui a carrément enlevé les arrêts de sa basse pour avoir plus de subtilité dans son jeu qui se rapproche donc de celui de la contrebasse. Pour finir, Jérôme Colleyn à la batterie manipule baguettes et balais avec une grande dextérité. En bref, ce sont tous des musiciens accomplis et l’on ressent une grande cohésion qui est belle à voir dans ce groupe. On se rend compte que chacun d’eux est indispensable : si on supprimait un des musiciens, la structure s’écroulerait et la magie n’opèrerait plus.

Au niveau des morceaux, mention spéciale pour Elégie, composition originale de Yannick Schyns qui revient plusieurs fois sous d’autres versions durant le concert. Construite en boucle, les musiciens propagent la mélodie chacun à leur tour. A noter également, des mélanges improbables entre musique classique et indienne, de musique traditionnelle liégeoise et chanson datant de la Renaissance, le tout sur fond de Jazz.

On est loin du Jazz expérimental où l’on nous balade d’un instrument à l’autre dans des solos déséquilibrés, quand ils ne sont pas tous joués en même temps, qui finissent par nous flanquer un profond mal de crâne. Rien de tout cela ici, l’idée de mélanger les styles est excellente et donne un résultat génial qui dépasse largement les attentes.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 236 Articles
Journaliste - Responsable littérature du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.