Gold, un film plaqué or

Gold

de Stephen Gaghan

Drame, Aventure, Thriller

Avec Matthew McConaughey, Bryce Dallas Howard, Édgar Ramírez

Sorti le 5 avril 2017

Gold, c’est l’histoire de Kenny Wells, un homme d’affaires/prospecteur déchu qui cherche désespérément à (re)faire fortune. Accompagné du géologue et aventurier Michael Acosta, il part chercher de l’or dans une partie de la jungle indonésienne alors inexplorée. Après des mois de déboires, les deux chercheurs d’or contemporains tombent sur ce que personne n’aurait cru possible : le plus grand gisement d’or au monde…

Cette histoire véridique (ou presque) d’un héros improbable signe le retour sur le devant de la scène du réalisateur Stephen Gaghan, connu notamment pour Syriana et le quadruple oscarisé Traffic.

A l’écran, un casting solide et efficace : l’incontournable Matthew McConaughey (Interstellar, Dallas Buyers Club, True Detective), Edgar Ramirez (Carlos, Joy), Bryce Dallas Howard (The Help, Jurassic World) ou encore Corey Stoll (House of Cards, Midnight In Paris) pour ne citer qu’eux.

Cependant, ce casting en or se retrouve vite embourbé dans un scénario beaucoup trop lent, répétitif et qui transpire un manque total de culot. L’histoire, inspirée du scandale de la société Bre-X de 1993, mérite certainement ce film. Mais sa transposition à l’écran s’avère trop linéaire, sans fougue autre que celle de son personnage principal, véritable « gold digger » moderne.

Les 121 minutes de films ne sont pas pour autant une pénitence mais le réalisateur nous a habitué à des scénarios plus rythmés, même si certaines scènes et certains dialogues valent le détour.

On retiendra tout de même une nouvelle performance impeccable de Matthew McConaughey, en plein âge d’or de sa carrière, pour ce personnage étonnant et plus complexe qu’il n’y paraît, à la fois peu éthique et attachant, détestable et amitieux.

En bref, Gold, loin du bijou annoncé, s’avère un film intéressant mais qui multiplie les failles et les lenteurs. Plutôt plaqué or que véritable lingot.

Quentin Geudens
A propos Quentin Geudens 95 Articles
Journaliste du Suricate Magazine