The Go-Go Boys de Hilla Medalia

go go boys affiche

The Go-Go Boys

de Hilla Medalia

Documentaire

Avec Sylvester Stallone, Jon Voight, Charles Bronson, Chuck Norris, Michael Dudikoff

Sorti le 4 février 2015

The Go-Go Boys est un documentaire retraçant l’aventure foudroyante menée par deux corsaires du cinéma et ce, depuis leurs débuts dans les années septante. Deux cousins israéliens – le cinéaste Manahem Golan et l’homme d’affaires Yoram Globus – ont mis en place un partenariat ambitieux et ainsi visé l’ascension jusqu’à des sommets extraordinaires.

L’histoire de ces deux hommes a de quoi éblouir si l’on considère comme exemplaire ce type de parcours, de carrière sans borne et sans limite, le tout marqué par une détermination sans faille et sans honte. À eux deux, Golan et Globus ont conquis le marché prestigieux des productions du cinéma américain et ainsi vendu à travers le monde près de trois-cents réalisations.

Le documentaire est le récit à rebondissements de deux personnalités marquantes dont la relation a tout de l’union matrimoniale. On y découvre comment ils sont parvenus – en diffusant en masse à l’écran des thèmes sulfureux tels que le sexe et la violence – à inonder le champ cinématographique mondial et ainsi devenir les maîtres en la matière. Fondateurs de la célèbre maison de production Cannon, Golan et Globus font tourner des icônes tous genres confondus du cinéma de l’époque : Charles Manson, Sylvester Stallone ou même Jean-Claude Van Damme.

Et tant d’audace et de succès renvoient, tout au long du documentaire, à une succession de navets sans nom qui sont autant de chiffres d’affaires et de vecteurs d’influence. The Go-Go Boys – en référence à la cadence effrénée caractéristique aux deux hommes – expose comment la détermination de deux cousins inséparables mène à une réussite paradoxale au sein de laquelle la qualité n’est pas centrale et la course aux étoiles souvent synonyme de faillite, à termes.

Des premières réalisations en Israël à la montée des marches à Cannes, en passant par les plus grandes cérémonies de remises de prix américaines, ce film documentaire est définitivement destiné à un public averti.

Justine Guillard
A propos Justine Guillard 91 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.