Gifted, charmant et touchant

Gifted

de Marc Webb

Drame

Avec Chris Evans, Mckenna Grace, Lindsay Duncan

Sorti le 5 juillet 2017

Marc Webb, le réalisateur de The Amazing Spider-Man 1 et 2, revient avec un nouveau film intitulé Gifted. Mary, une jeune fillette de 7 ans surdouée en mathématique, vit avec son oncle Frank depuis la mort de sa mère. Frank tente de lui donner une éducation « normale » comme les autres enfants de son âge. Mais la grand-mère maternelle va remettre en question ce mode de vie et va essayer d’obtenir la garde de Mary pour exploiter ses capacités extraordinaires. Frank va tout faire pour garder Mary à ses côtés.

La banalité du scénario permet de se laisser entrainer sans difficulté dans l’histoire. En effet, tous les éléments d’un film dramatique sont là : l’enfant en détresse, les parents dépassés par les événements et la famille sur le point d’éclater. Les acteurs sont très convaincants, notamment Frank qui est joué par Chris Evans, l’acteur de Captain America, et la jeune Mckenna Grace qui joue le rôle de Mary. Leur relation oncle-nièce est très attendrissante et touchante. La musique est entrainante et contribue à l’ambiance dramatique du film. Les quelques touches d’humour bien placées viennent pimenter l’histoire.

Malgré tout, le scénario reste sans originalité, ce qui est un peu décevant car le film est très prometteur dès les premières minutes. Seule la touche « surdouée mathématique » réussit à éveiller l’intérêt du spectateur et le tient en haleine. Les quelques lenteurs peuvent cependant le lasser et les personnages sont au final un peu clichés : l’oncle gentil et un peu niais, la voisine surprotectrice, la grand-mère stricte et autoritaire.

Le personnage de Mary est très intéressant, il est à la fois adulte dans ses capacités cérébrales et enfant dans ses réactions (par exemple ses caprices ou ses chamailleries). À l’opposé, l’affrontement entre son oncle et sa grand-mère à propos de son éducation est également captivant.

Au final, ce film reste charmant et touchant, les bons sentiments coulent à flots et finissent par toucher une corde sensible, mais il est facilement oubliable car trop conventionnel et prévisible.

Yéléna Mackowiak
A propos Yéléna Mackowiak 2 Articles
Journaliste du Suricate Magazine.