La Forteresse impossible de Jason Rekulak

 

auteur : Jason Rekulak
édition : Actes Sud
sortie : octobre 2017
genre : roman

La Forteresse impossible célèbre la culture pop des années 80. Il y est beaucoup question de jeux vidéo, de codes informatiques, de plans foireux et de porno chez les ados. Pour son premier roman, l’éditeur américain Jason Rekulak joue la carte de la nostalgie avec beaucoup d’humour en revenant sur une période bénie où les téléphones étaient filaires, où les ordinateurs commodore 64 faisaient leur apparition fracassante dans les foyers, où les radiocassettes et les vidéo-clubs tournaient à plein régime.

Billy et ses amis Alf et Clark vivent dans la petite ville de Wetbridge, dans une région que les comiques se plaisent à surnommer l’Aisselle du New Jersey. Après le lycée, ils tuent le temps en regardant des séries ou en jouant à un jeu de strip poker très basique développé par Billy sur son ordinateur. Et de temps en temps, histoire d’approfondir leur connaissance des femmes, ils vont au ciné-club louer le film Kramer contre Kramer pour y contempler durant 35 secondes le nu frontal d’une actrice secondaire ! Leur vie prend un nouveau tournant lorsqu’un jour de mai 1987, Vanna White, l’animatrice très sexy de la Roue de la fortune fait la une de Playboy (véridique). Pour les trois ados totalement inexpérimentés, il est plus qu’indispensable de se procurer le magazine de Hugh Hefner. Faire main basse sur celui-ci devient même leur priorité numéro un. Mais rappelons que l’histoire se déroule dans l’Amérique puritaine de Reagan et soulignons aussi que l’unique kiosquier de la ville est plutôt coriace. Pas du tout le genre de commerçant à vendre une revue érotique à des gamins de 14 ans. Les trois compères élaborent donc différents plans pour obtenir la revue tant convoitée. Après quelques déboires, ils se concentrent sur une stratégie : voler le sacro-saint magazine. Les amis de Billy comptent sur lui pour se rapprocher de Mary, la fille du kiosquier, passionnée elle aussi d’informatique, pour obtenir des informations utiles à la mise sur pied de leur plan. Mais la mission est loin d’être aisée pour Billy.

Dans la veine des romans de Nick Hornby, La Forteresse impossible livre un récit attachant et embrasse l’époque des années 80 avec drôlerie et tendresse. Tonique, jubilatoire et déluré, le livre enfile les péripéties avec une bonne dose d’humour et de rebondissements. On sent que l’auteur a beaucoup d’empathie pour ses personnages. Dans son roman, il réussit à capturer l’essence d’une certaine jeunesse masculine, mal dans sa peau, à l’aune des premiers émois sentimentaux et sexuels.

Si La Forteresse impossible est avant tout un récit initiatique autour de jeunes adolescents, il fait également la part belle à de nombreuses références musicales, télévisuelles et informatiques. Par cet habile traitement, Jason Rekulak signe un roman dédicacé aux années 80 tout à fait savoureux. Et en langage informatique, on dirait « pas de bug à signaler ».

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 126 Articles
Journaliste du Suricate Magazine