Florence Hinckel : Hors de moi

CV3.indd

auteur : Florence Hinckel
édition : Talents Hauts
date de sortie : août 2014
genre : Roman jeunesses, social

Hors de moi est écrit en réponse à autre roman du même auteur : L’été où je suis né (Edition Gallimard Jeunesse 2011). Celui-ci narre l’histoire de Léo, jeune garçon adopté de 15 ans. Il ne connaît pas sa mère biologique mais dialogue avec elle en pensée. Lorsqu’il rencontre Xavière, il en tombe amoureux mais éprouve des difficultés à vivre cette relation. Il lui vient alors le besoin insoutenable de percer le mystère de sa naissance. Il découvre une lettre que sa mère biologique lui a écrite avant d’accoucher.

Sophie l’auteur de cette lettre, la mère de Léo, est le personnage principal de Hors de moi. Les deux romans peuvent se lire dans le désordre ou même indépendamment l’un de l’autre. L’histoire se passe 15 ans plus tôt, Sophie ne peut s’empêcher de penser à cette nuit-là. Cette nuit inoubliable avec ce magnifique garçon dont elle ne connaît pourtant pas le prénom. Mais le souvenir de leur étreinte et l’odeur de ce jeune garçon sont des souvenirs qui restent gravés dans sa mémoire. Pour ne pas les perdre, Sophie se renferme et parle de moins en moins sans même que sa famille ne s’en aperçoive. Lors d’une séance shopping avec sa tante, la vérité éclate : elle est enceinte de plusieurs mois. Le déni a duré 5 mois, il n’est plus possible alors de faire autrement que de mener la grossesse à terme.

Hors de moi nous fait découvrir les raisons qui poussent une jeune mère à accoucher sous X. Héroïne atypique, il a fallu se glisser au plus profond de son être et de son âme de jeune fille de 16 ans pour narrer son choix sans le juger. Florence Hinckel le dit d’ailleurs très justement sur son site : « Il n’est pas facile de se glisser dans la tête, les mots et les maux d’une jeune fille confrontée à de telles difficultés, et dont le choix est si polémique. Il est si tentant de ne pas penser, jamais, à celles et ceux qui ne se conduisent pas en héros. Qui sont humains sans être monstres. La grande difficulté était de ne porter absolument aucun jugement sur mon personnage. »

Difficile peut-être, pourtant l’auteur y parvient avec brio. Aucune réponse plaquée, ni leçon de morale. Florence Hinckel se met admirablement à la place de chacun des personnages pour comprendre ce qui en leur for intérieur les pousse à agir comme ils le font. Les émotions, puissantes mais fragiles, des personnages sont relatées avec beaucoup de sensibilité. La force de ce texte est qu’il se déploie dans la justesse et la sincérité tant au niveau de l’histoire que du vocabulaire utilisé pour la raconter. Le ton est familier sans être enfantin ; poétique sans être insouciant.

Hors de moi nous dévoile que la vie est complexe et difficile. Adulte ou enfant, il nous faut tous assumer la conséquence de nos actes d’une manière ou d’une autre. C’est l’unique moyen que nous avons pour apprendre de nous-mêmes et sortir grandis des épreuves de la vie.

Commentaires

commentaires

Mathilde Schmit
A propos Mathilde Schmit 35 Articles
Journaliste

2 Rétroliens / Pings

  1. entre poissons et Paname | la petite mécanique
  2. Florence Hinckel : Hors de moi • Le Surica...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*