Une Ferrari de Michael Schumacher en vente chez Sotheby’s

L’année 2017 est assez particulière pour la marque Ferrari. En effet, le constructeur automobile souffle cette année ses septante bougies. Septante années marquées par le luxe, la classe, le prestige et le sport. Et pour cause, le cheval cabré s’est taillé une réputation mondiale grâce à la formule 1 et son écurie Scuderia Ferrari. Si on se souvient des victoires de Niki Lauda, Jacky Ickx, Felipe Massa ou encore Kimi Räikkönen au volant de la célèbre monoplace rouge, c’est surtout Michael Schumacher qui fit les beaux jours de Ferrari entre 2000 et 2004, remportant le titre de champion du monde à cinq reprises. Un règne sans partage du pilote allemand.

Si la légende est aujourd’hui physiquement invisible suite à son terrible accident de ski survenu en 2013, elle sera bien présente dans les esprits lorsque qu’elle sera mise à l’honneur par Sotheby’s jeudi prochain. La maison de vente new-yorkaise mettra aux enchères la Ferrari qui remporta le Grand Prix F1 de Monaco en 2001, pilotée à l’époque par Michael Schumacher. Estimée entre 4 et 5 millions de dollars, la voiture pourrait cependant dépasser les attentes.

Toutefois, elle ne sera pas la star de ces ventes d’automne chez Christie’s et Sotheby’s. De fait, la composition abstraite « Contraste de formes » de Fernand Léger est évaluée à 65 millions de dollars et le tableau de Van Gogh, « Laboureur de champ », est estimé à plus de 50 millions de dollars. Mais la vente la plus attendue est celle du « Salvator Mundi » de Léonard de Vinci, propriété du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev. Selon les experts, son prix pourrait dépasser les 100 millions de dollars.

 

Commentaires

commentaires

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 673 Articles

Omniscient avorté, avide de nouveautés et en recherche perpétuelle du pourquoi du comment, je suis fondateur, directeur de publication et responsable cinéma du Suricate Magazine.