Elvis & Nixon, little more conversation

Elvis & Nixon

de Liza Johnson

Comédie, Historique, Biopic

Avec Michael Shannon, Kevin Spacey, Alex Pettyfer

Sorti le 16 août 2017

Décembre 1970. Elvis Presley se rend à Washington dans le but de convaincre le président Nixon de le nommer agent fédéral pour les services secrets. Derrière cette rencontre improbable, deux légendes qui vont marquer l’histoire de leur nation et une photo à jamais marquée dans les annales.

Dès le départ, le projet Elvis & Nixon s’annonçait risqué. Réaliser un film d’une heure et demi sur une rencontre de 10 minutes semblait en effet difficile à retranscrire sur nos écrans, surtout lorsque l’on décide de s’attaquer à un tel monument de la musique. A vrai dire, « l’histoire derrière la photo » ressemblait plutôt à un effort ultime, bancal et désespéré d’Hollywood, en manque de bonnes histoires à raconter pour attirer les fans de la première heure.

Pourtant, Liza Johnson relève le défi avec brio. Elle entraîne dans son sillage une superbe flopée d’acteurs qui ne demandent qu’à faire leurs preuves et où même les seconds couteaux (Johnny Knoxville, Colin Hanks et Evan Peters) s’en tirent à bon compte. Si Kevin Spacey n’a plus rien à prouver depuis The Usual Suspect, c’est ici Michael Shannon (vu récemment dans Midnight Special) qui endosse le complet du King de la dernière heure, halluciné et hallucinant derrière ses lunettes bling-bling. Ni copie grossière, ni sosie parfait il rend à son seigneur un puissant hommage épaulé par un Alex Pettyfer à des kilomètres des compositions où on le voit généralement.

Accompagné de musiques « so seventies » (bizarrement marquées par l’absence de tubes « elvissiens »), et porté par un réalisme clinique, Johnson prouve que l’on peut réaliser un film sur Elvis sans utiliser le King comme unique atout marketing. Avec humour et conviction, elle offre un bon moment de cinéma qui, j’en suis sûre, aurait été adoubé par le roi lui-même.

Elise Voillot
A propos Elise Voillot 51 Articles
Journaliste du Suricate Magazine