Disney planche sur un reboot de Chérie, j’ai rétréci les gosses

Rassurez-vous chers trentenaires, il n’y a pas que vous qui regrettiez les années 90, la naïveté et l’insouciance d’une ère en pleine mutation numérique. De fait, le cinéma semble s’intéresser de près aux long métrages qui ont enchanté toute une génération. Après RoboCop, Ghostbusters, Jumanji ou encore Cliffhanger (qui verra une actrice féminine prendre la place de Sylvester Stallone), c’est au tour du cultissime Chérie, j’ai rétréci les gosses d’avoir droit à son reboot.

D’après les informations glanées ci et là dans les journaux d’outre-Atlantique, il ne s’agirait pas d’un réel reboot, mais bien d’une suite reprenant les idées principales du scénario originel, à savoir un soft reboot. Dans celui-ci, c’est le fils du savant Wayne Szalinski (interprété jadis par Rick Moranis) qui prendrait le relais de son père en rétrécissant ses propres enfants. Ce nouveau scientifique assez gauche sera probablement interprété par Josh Gad. Pour le reste, aucune autre information n’a été divulgée par le producteur Disney.

Pour rappel, Chérie, j’ai rétréci les gosses était sorti en 1990 dans nos contrées et avait rapporté plus de 222 millions de dollars de recettes pour un budget de 18 millions de dollars. Un succès qu’avait souhaité réitérer les studios californiens deux ans plus tard avec le très contesté Chérie, j’ai agrandi le bébé, suivi du direct-to-video Chérie, nous avons été rétrécis sorti en 1997.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 802 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.