Dinant Jazz Festival: Un brillant come-back

Du 27 au 29 juillet se déroulait le Dinant Jazz Festival qui réapparaissait après sa dernière édition de 2013.

Ce grand retour tant espéré était très attendu de la part du public mais aussi des musiciens car ils s’y sentent toujours bien vu la dimension humaine et conviviale de l’événement.

La première soirée eut lieu dans la collégiale et accueillait le projet Mare Nostrum rassemblant le trompettiste Paolo Fresu, l’accordéoniste Richard Galliano et le pianiste Jan Lundgren.

 

 

L’édifice était l’endroit idéal pour voir et entendre le trio dont la musique sacrée et délicate fut empreinte d’un profond lyrisme.

 

On put observer une grande connivence entre les trois musiciens qui nous gratifiaient d’emblée d’un grand moment.

 

Les concerts des journées suivantes avaient lieu dans le magnifique Parc Saint-Norbert de l’Abbaye de Leffe.

Le vendredi, le quintet de Lorenzo Di Maio entama la soirée. Le vainqueur des octaves de la musique pour son excellent album Black Rainbow nous présenta l’intégralité de celui-ci.

 

Le guitariste et ses comparses ont démontré qu’une belle jeunesse assurait bien la relève du jazz belge.

 

La jolie et souriante pianiste-chanteuse Sarah McKenzie lui succédait en quartet. Elle interpréta avec classe ses nouvelles compositions personnelles mais aussi des standards.

 

Etoile montante, la jeune australienne offrit une prestation digne des plus grandes.

 

Le moment tant attendu de cette très belle seconde journée était bien évidemment l’ « Hommage à Toots » qui, faut-il le rappeler, était un habitué du festival qu’il affectionnait tout particulièrement.

 

Ce fantastique hommage dont les arrangements sont de Michel Herr était rendu par ses autres anciens fidèles musiciens (Bruno Castellucci, Michel Hatzigeorgiou) et ses amis proches (Philip Catherine, Steve Houben, Bert Joris, Vincent Bruyninckx).

 

Ce concert retraça le parcours et différentes facettes de Toots: ses propres compositions, ses standards favoris mais aussi les musiques de films auxquelles il a participé. Ce cheminement fut présenté de manière anecdotique par son batteur fétiche.

Le dernier soir débuta par le savoureux dernier projet de Greg Houben : Un Belge à Rio.

 

Entouré de ses trois compagnons, le trompettiste montra également tous ses talents de chanteur et arrangeur au travers de reprises revisitées aux accents brésiliens. Celles-ci étaient à chaque fois introduites par de croustillants commentaires.

Suivit ensuite l’étonnante collaboration entre l’excellent Jazzstation Big Band dirigé par Stéphane Mercier et l’époustouflant harmoniciste Grégoire Maret.

 

Ici aussi l’esprit de Toots a plané puisque les deux musiciens avait notamment composé pour la circonstance une très belle adaptation de Bluesette. En totale symbiose, Grégoire, en toute grande forme, et tous les membres du big band offrirent un magnifique concert avec des arrangements d’une grande subtilité.

 

Arrivait l’heure de clôturer cette nouvelle très belle soirée avec également un habitué et ancien parrain, Eric Legnini.

 

Ici, notre spécialiste du Fender Rhodes vint nous présenter son tout récent album soul-funky Waxx Up.

Son sextet comptait deux chanteurs dont le fameux Hugh Coltman.

 

Ce dernier formidable concert fut de bout en bout groovant et quelle ne fut pas la surprise de voir Grégoire Maret rejoindre le groupe pour une finale sur laquelle les spectateurs se mirent à danser.

Vous l’aurez compris, cette nouvelle édition fut donc une belle réussite en proposant, à nouveau, une programmation de grande qualité et un accueil chaleureux. Il faut également souligner une sonorisation et un jeu de lumières irréprochables mais aussi le dévouement des bénévoles.

Le Dinant Jazz Festival est redevenu un événement incontournable.

Bravo et rendez-vous est pris pour l’année prochaine!

 

Pour voir l’ensemble des photos du festival, cliquez ici.

 

Photos : Bernard RIE

Commentaires

commentaires

Pierre Gérard
A propos Pierre Gérard 53 Articles
Chroniqueur pour la partie du Suricate Magazine consacrée au Jazz