Deadtown : An Old-fashioned Adventure to the New World (du 23 au 28 mai à Marchin au Latitude 50)

Du 23 au 28 mai au Latitude 50, le pôle des arts du cirque et de la rue, à Marchin.
Plus d’infos sur : http://www.latitude50.be/programmation/spectacles1617/deadtown/

Véritables stars en République tchèque, les Frères Forman (fils du réalisateur Milos Forman), Petr et Matej, promènent leur théâtre ambulant et fantastique à travers le monde depuis une vingtaine d’années. Accueillis il y a quelques années à Marchin avec Obludarium, ils reviennent avec Deadtown, leur toute fraîche création…

Entourés d’une petite vingtaine d’acteurs et de musiciens, les Frères Forman marient les décors de théâtre et le monde magique des vieux films muets pour réinventer le Grand Ouest américain. Ambiance vieux saloon bien animé, piano, cow-boys, prostituées, voleurs de chevaux… Bienvenue à Deadtown, la ville qui vit naître, dit-on, le premier avis de recherche WANTED !

Note d’intention :

Au bout de dix ans, le Théâtre des frères Forman se prépare à une nouvelle aventure. Au cours de notre vie nomade, nous avons déjà navigué sur la mer, nous sommes passés par le monde de l’opéra, nous avons fait une tournée avec un spectacle trash ou bien nous avons gagné nos vies en pourchassant des poules et des cochons autour d’une baraque en bois. Notre prochaine destination : l’Ouest américain.

C’est un univers qui nous est aussi lointain que c’était le cas pour les océans, les grands théâtres et les cirques d’autre fois. Nous allons faire un voyage à une époque dont nous connaissons l’authenticité que grâce aux vieilles photographies en noir et blanc. A une époque inhospitalière vis-à-vis des étrangers. Aussi inhospitalière que la mer démontée vis-à-vis des gens du théâtre qui partent en voyage depuis le coeur de l’Europe.

A part des photographies noir et blanc, nous nous sommes servis des films de cow-boys et des films muets du cinéma burlesque américain pour créer notre image de l’Ouest américain. On pourrait croire, comme des enfants naïfs qui habitent une petite ville tchèque, que l’Ouest américain de la fin du 19e siècle était noir et blanc ou qu’il avait un léger tirage de sépia. Même si on n’a plus de cette naïveté, cette forme nous plaît.

Le nouveau spectacle du Théâtre des frères Forman sera, si Dieu le veut, entre le théâtre et le film muet.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 276 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine