De Laurentis : Brand New Soul

Voici le genre d’artiste que l’on affectionne tout particulièrement au Suricate. Le genre d’artiste qui distille quelques chansons dans des EP très réussis et affirme ainsi sa personnalité, son univers musical. Des chansons qui nous touchent tous de d’une certaine façon mais ne nous laissent jamais indifférents.

Voici donc De Laurentis, une artiste française qui sort ici Brand New Soul, son second EP.

Fille d’un musicien de jazz qui fut notamment le pianiste-arrangeur de Claude Nougaro, De Laurentis apprend également la musique au Conservatoire de Perpignan puis, à l’Université du Mirail à Toulouse où elle se spécialise en musicologie jazz. Elle voyage à travers le monde, donne des concerts et se penche progressivement vers l’électro et ses champs des possibles.

De Laurentis fait ici peau neuve avec un EP de cinq titres fascinants.

Tout commence par 10000 Things (Tubullar Bells) qui est en fait une reprise du tube de Mike Oldfield. Cette reprise, en plus de cette couleur particulière qu’apporte l’électro est aussi singulière de par le fait qu’elle est chantée alors qu’il s’agit, à l’origine, d’un instrumental. En effet, Mike Oldfield a autorisée cette version après l’avoir entendue tellement il aimait cette prestation de la chanteuse et musicienne.

 

Après ce superbe morceau, on est donc impatients de découvrir 8MM, le second titre inspiré de son grand-père qui avait pour habitude de faire des films sur de la pellicule 8mm. Des images de la méditerranée des années 60, un trésor qu’elle partage en les projetant lors de ses prestations live.

On poursuit ensuite avec As a Wink. La voix de Cécile De Laurentis est ici magnifique. Samplée, répétée, mélangée. Elle se fond merveilleusement. S’ensuit une construction progressive qui va par pallier et reste tout de même dans la douceur.

Brand New Soul nous plonge ensuite dans une atmosphère plus rythmée. Il faut souligner qu’à chaque morceau, on sent tout le bagage de l’artiste qui a su apporter des petites touches de sons très divers qui donnent une identité propre à chaque chanson tout en restant cohérente.

On clôt ce bijou avec The Wardrobe, un titre extrêmement doux et mélodieux. Là aussi le travail sonore est vraiment original et la voix de la chanteuse y est superbe. Un titre qui se termine de façon inattendue avec cette voix qui s’en va lentement dans un écho lointain. C’est déjà la fin.

De Laurentis nous offre ici un véritable  chef d’œuvre. Une œuvre très personnelle qui interpelle et dévoile un véritable talent artistique.

Le travail autour du son est vraiment pertinent et il y a beaucoup de nuances à découvrir au casque pour mieux les apprécier.

De Laurentis est sans nul doute une faiseuse de sons à l’univers singulier et envoûtant dotée d’une superbe voix.

Brand New Soul est donc une production très réussie qui séduira bon nombre de mélomanes.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.