De la nécessité d’avoir un ours chez soi, ou de sa grande envie

Scénario et dessin : Debuhme
Éditions : Le Lombard
Sortie : 31 août 2018
Genre : Roman graphique

De La Nécessité d’Avoir Un Ours Chez Soi est un album sorti le 31 août 2018 aux éditions du Lombard. Au scénario et au dessin, Debuhme réalise un premier opus sympathique qui nous fait sortir de la grisaille du quotidien.

Jules est l’archétype du personnage lambda, dépassé par un monde qui tourne trop vite, et n’aspirant qu’à une seule chose : qu’on le laisse vivre en paix. Dur d’atteindre cet objectif lorsqu’on effectue un travail peu motivant, que sa zère s’intéresse plus à ses futurs petits-enfants qu’à sa propre vie et que son psy semble être d’une aide toute relative. Ernest quant à lui est un ours urbain et casanier, amateur de poisson très frais, de télévision et de confiture. Cette cohabitation atypique va apporter beaucoup de choses à Jules et lui permettra de sortir pour quelque temps de sa zone de confort.

Le scénario est rempli de bonnes idées, et l’on prend beaucoup de plaisir à lire les aventures de Jules et d’Ernest, où l’on retrouve parfois le côté anarchiste des Vieux Fourneaux de Lupano. Dans un monde qui ne prend plus le temps de faire une pause, beaucoup de lecteurs s’identifieront à Jules dans sa quête d’isolement et de déconnexion. Le choix d’Ernest, ours débonnaire qui agit tel un deus ex machina dans la vie de Jules est également une excellente trouvaille. Enfin, on rit beaucoup en lisant cet album. Néanmoins le scénario souffre parfois d’un certain essoufflement et nous donne l’impression que toutes les pistes n’ont pas été suivies, notamment en ce qui concerne la raison de la présence d’Ernest, qui apparaît et disparait dans la vie du héros sans que l’on puisse toujours en comprendre la raison.

Au niveau graphique, la palette de couleurs pastels nous plonge tout en douceur dans le monde de Jules et d’Ernest. Si le titre de De La Nécessité d’Avoir Un Ours Chez Soi avait été formulé sous forme de question, nombreux auraient été ceux qui auraient approuvé tant l’arrivée de cet ours bouscule nos habitudes et apporte une dose de non-conformisme dans nos vies. À défaut d’avoir un ours à notre disposition, la lecture de cet album apportera déjà le sourire à ceux qui le lisent.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 6 Articles
Journaliste du suricate